Pays de la Loire : “l'annexion” par la Bretagne secoue les réseaux

Bretagne historique et Jacques Auxiette / © Bretagne Unie capture écran / MAXPPP/ Montage
Bretagne historique et Jacques Auxiette / © Bretagne Unie capture écran / MAXPPP/ Montage

En refusant, dans le Monde le démantèlement de la région et "favorable à une fusion des régions que la Bretagne refuse. Ce qu'elle ambitionne, c'est une annexion", Jacques Auxiette a provoqué un volontaire tollé sur tous les réseaux sociaux.

Par Xavier Collombier

L'arme de la com

Tous les hommes politiques ont un jour relu Machiavel. De cet acte de naissance de la politique moderne, ils retiennent généralement l'importance des représentations de leur pouvoir, le récit de leur action, en un mot d'aujourd'hui "le story telling" de ce qu'ils sont. Bref la politique, c'est d'abord de la communication, des mots choisis et des symboles.
Jacques Auxiette à la veille d'un long week-end a fait simplement de la bonne politique en répondant aux questions du Monde. On aurait pu retenir de cette interview le courroux d'un "baron" de province, la vraie colère d'un élu socialiste contre le chef de sa majorité. Le Vendéen n'a pas été franchement solidaire  avec Manuel Valls et un brin critique vis à vis de la méthode de François Hollande pour réformer sans "perdre de temps" l'administration de notre territoire.

la méthode est le mépris, le cynisme de Matignon vis-à-vis des élus du peuple. Supprimer la moitié des conseils régionaux et la totalité des conseils généraux sans même les consulter, c'est jeter le discrédit sur eux, c'est du populisme.


Le Valls-bashing d'un "aubriste" n'a retenu l'attention que des journalistes du Monde. Le reste du monde, les Bretons et Ligériens eux ont sursauté sur la fin de l'entretien. Des mots relayés par les partisans des Pays de la Loire avec comme mot dièse #PdLUnis sur le réseau Twitter. Des mots, un mot évidemment choisi à dessein.


Mardi prochain, Jacques Auxiette convoque une "session extraordinaire ouverte à la société civile" au Palais de région, des états généraux ne disant pas leur nom,  un seul mot d'ordre "Les Pays de la Loire Unis", en clair pas touche à ma région.  Plus de trois heures de débat, de communication bien huilée pour dire Oui à l'Union, Non à "l'annexion".....

Tout Breizh dehors

Évidemment toute la Bretagne 2,0 a réagi au quart de tour de Paris jusqu'à Cancale, donnant un écho prévisible au terme militairement préféré du président de la région ligérienne.


Comme le sexe des anges, la question "Nantes est elle bretonne ?" ne sera tranchée ici. Jacques Auxiette alimente le débat, bat le toscin, et espère rallier l'opinion à sa cause. Au risque d'apparaître comme le seul ambassadeur de l'identité ligérienne, un adjectif soit dit en passant utilisé aussi loin de notre territoire et jusqu'au source du fleuve royal.


Et nous l'opinion on en dit quoi ? Le gouvernement surfe sur une certitude distillée par les sondeurs, les Français ne veulent plus d'une pieuvre administrative réputée championne en gabegie de budget public. Réforme comptablement mineure à l'échelle de la nation, l'écrasement du millefeuille ravit l'opinion.

Une réforme majeure doit être portée. Il n'y a plus de temps à perdre. On verra alors qui sont les conservateurs et qui sont les réformateurs..
François Hollande chez JJ Bourdin sur BFM-RMC.

D'accord pour une réforme chez le voisin, pas chez nous répondent également les Français, comme les ligériens sondés. C'est sans doute ce retournement d'opinion qu'espère Jacques Auxiette. Vent debout contre "l'annexion", il espère éviter les longues tractations d'un nouveau "traité de Vienne" en version bretonne pour le gouvernement. En 2015, la nouvelle carte doit être effective, la fusion ne prendrait elle pas moins de temps que le redécoupage de cette région entre Loire et Océan ?
Au temps d'Anne de Bretagne s'écrivait le "Prince", le temps l'allié du Prince.


La session extraordinaire des Pays de la Loire retransmise sur France 3 Pays de la Loire

Mardi 13 mai, nous retransmettons en intégralité sur internet et en partie à la télévision, les débats ouverts à "la société civile" sur l'avenir de la région des Pays de La Loire, à partir de 9h50. Un dispositif de télévision sociale est en place pour l'occasion, réagissez avec le mot dièse #directPDL.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus