Selfie : ils tuent un dauphin pour ça

La mode des selfies, cet été, fait des victimes. En Chine du Sud, un dauphin capturé pour ça est mort juste après. Des bébés requins ont également été massacrés sur des plages de l'Etat de New-York. En Vendée, on est loin de cette exposition macabre.

À Sanya, sur une plage du Hainan, fin juillet ce dauphin a été la victime des hommes pour des selfies.
À Sanya, sur une plage du Hainan, fin juillet ce dauphin a été la victime des hommes pour des selfies. © SHA XIAOFENG/CHINA DAILY

Dauphin contre selfies

En Chine, le très officiel China Daily, fin juillet a été scandalisé par l'affaire. Sur la plage de Sanya, dans la province sud du Hainan, un dauphin à la dérive a été capturé par des baigneurs. Ces derniers, plutôt que lui porter secours ont préféré le sortir de l'eau pour le mitrailler avec leur smartphone pour faire des selfies. 
Des sauveteurs en mer ont essayé tant bien que mal de le ventiler, mais les touristes arrivèrent encore plus nombreux pour s'auto-photographier avec le pauvre mammifère. 
"Beaucoup de curieux s'approchèrent de l'animal, ils voulaient tous le toucher, quand on tentait de le sauver, ils le soulevaient pour prendre une photo" explique, encore sous le choc, Chen Zhongcheng l'un des dix sauveteurs assignés à cette plage.

Le dauphin mourut quelques heures après que des spécialistes de la faune marine réussirent à le dégager de la plage, un de ses poumons ayant éclaté.

Ces touristes devraient être jugés.  Sans eux, on aurait pu sauver ce dauphin


Un dauphin coincé sur une plage, peut se noyer. Pour le sauver, il ne faut surtout pas le laisser se dessécher au soleil. Il faut creuser un trou dans le sable, enrouler le corps de l'animal dans une éponge humide et rajouter de l'eau toutes les deux minutes. " explique Chen Juming, directeur pour la Chine du programme de préservation de la faune sauvage.


Bébé requins pour selfies

Cette semaine, la  New-yorkaise Joanna Zelman fait part d'une indignation similaire sur le blog de défense animale "The Dodo". Dans son récit, elle raconte le calvaire d'un bébé requin massacré devant ses yeux par une douzaine de parents, histoire de réaliser un selfie.

Sur les plages de l'Etat de New-York comme chez nous à l'île d'Yeu, le requin taupe vit ici depuis toujours.
Joanna Zelman est tranquillement en train de bronzer sur la plage quand elle voit un attroupement.
"Un petit garçon touchait sans cesse le bébé requin. -Je veux le tenir ! Je veux ma photo-. L'homme restait accroché lui à la queue de l'animal.

Le garçon se colla alors à lui, tendit son autre bras pour tenir son iphone et se faire un selfie.



J'interviens -Vous ne devriez pas le rejeter à l'eau non ? Personne ne m'écoutait trop excités à faire des photos".


Après de longues minutes, Joanna Zelman arrive à attirer l'attention, il est trop tard le requin est mort asphyxié. Son cadavre une fois rejeté à l'eau après les selfies, une petite fille répond à l'amoureuse des animaux : " -Pourquoi vous faites ça, pourquoi le rejeter à l'eau, moi je ne veux pas que ces requins polluent ma plage ? 
-Pourquoi je fais ça, je le fais par le respect pour la nature. Elle m'a regardée, complètement troublée par cette notion,  et elle a fuit mon regard.". 


Selfie pour gagner ses vacances en vendée

Plus proche de nous et plus pacifique, le comité départemental du tourisme a lancé cet été un concours pour se faire rembourser ses vacances en envoyant sur Facebook, twitter ou instagram, ces plus beaux selfies vendéen avec le bon hashtag #mespremièresfois. Le concours n'est pas encore terminé, et les seuls selfies  avec des animaux sont des crabes prêt à être déguster ou des chiens heureux de poser avec leur maître.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux internet société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter