Notre-Dame-des-Landes : une commune paisible, presque ordinaire

Loin de l'état de siège qui régnait encore l'hiver dernier, le site de Notre-Dame-des-Landes a des airs de campagne où il fait bon vivre.

  • Fabienne Béranger avec Vincent Raynal
  • Publié le , mis à jour le
Notre Dame des Landes, une commune paisible © France 3  Pays de la Loire

© France 3 Pays de la Loire Notre Dame des Landes, une commune paisible

Aujourd'hui, la départementale 281 qui relie Vigneux de Bretagne à NDDL, est toujours officiellement fermée à la circulation mais l'agitation de l'hiver dernier où les affrontements entre forces de l'ordre et militants anti-aéroports étaient quasi-quotidiens semble loin.
La commune de Notre-Dame-des-Landes a retrouvé son calme : sur la place de l'église, une nouvelle boucherie avu le jour, plus loin des logements, plutôt réservés aux primo-accédants sont  en construction et l'école publique a bien failli récupérer une classe supplémentaire.

Côté zadistes aussi, ça ronronne : ils seraient 100 à 200 à vivre sur le site occupé. Quelques dizaines d'entre eux sont partis défendre une autre ZAD, celle du barrage de Sivens, dans le Tarn.

Le reportage de Vincent Raynal, Fred Grunchec et Sophie Goubil​

La vie à Notre-Dame-des-Landes




les + lus
les + partagés