Monte le volume : “Julien Szulman” au Musée des Beaux-Arts d'Angers

Julien Szulman dans la salle Gumery du Musée des Beaux Arts d'Angers. / © Monte le Volume
Julien Szulman dans la salle Gumery du Musée des Beaux Arts d'Angers. / © Monte le Volume

Supersoliste prodige à l'Orchestre National des Pays de la Loire, Julien Szulman a voyagé et interprété des œuvres aux quatre coins du monde. Avec un violon neuf et un archet du 19e siècle, Julien Szulman oscille entre tradition et modernité et nous livre un moment d'émotion.

Par Claude Bouchet

Lauréat de nombreux concours internationaux – en particulier celui de Genève et du Long-Thibaud, à seulement 20 ans - le jeune violoniste français Julien Szulman partage sa vie de musicien entre des concerts avec orchestre, en musique de chambre et son poste de violon solo à l’Orchestre National des Pays de la Loire (ONPL).

Il est invité en Juillet 2015 comme professeur à la Seiji Ozawa Academy Ogushiga et participe en Septembre 2015 au Seiji Ozawa Festival Matsumoto au Japon. Sous l'égide de la Fondation Alliance Française, il part en tournée au Venezuela en Mai 2015 (récitals et concert avec l'Orchestre Sinfonica Juvenil de Caracas) et en Argentine, Colombie, Equateur en Mai 2014.

En soliste, il joue avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l'Orchestre de Cannes, l’Orchestre Philharmonique du Théâtre San Carlo à Naples, la Camerata de France, l’Orchestre du CNSM de Paris, l'Orchestre National des Pays de Loire, l'Orchestre de Bretagne... Il se produit tant en France qu’à l’étranger : Théâtre des Champs-Elysées, Salle Gaveau, Auditorium de Radio-France, Théâtre du Châtelet, Victoria Hall à Genève, à Shanghai, au Chamber Music Hall de Séoul...

Il est l’invité de festivals réputés tels que Amadeus à Genève, l’Orangerie de Sceaux, Sully, Saint-Riquier, Sisteron, Festival de Pâques à Deauville, Festival de Cordes-sur-Ciel.

Passionné de musique de chambre, il joue régulièrement avec le pianiste François Dumont , avec lequel il a obtenu son diplôme de musique de chambre au CNSMDP dans la classe de Pierre-Laurent Aimard (mention TB à l’unanimité), et donne des concerts en compagnie de grands musiciens tels que Nobuko Imai, Sadao Harada, Dong-Suk Kang, Young-Chang Cho, Pascal Devoyon, Jerome Pernoo, Marielle Nordmann, Patrice Fontanarosa, Bruno Pasquier, Xavier Phillips, Anne Queffélec… Il participe aux master-classes de quatuors avec le Quatuor Julliard, Robert Mann, Nobuko Imai, Pamela Frank, Sadao Harada et, chaque année, depuis 2007, à l’International Music Academy – Switzerland dirigé par Seiji Ozawa.

Révélation classique de l’ADAMI 2007, il a également été lauréat de la Fondation Groupe Banque Populaire, du Mécénat Musical Société Générale 2008-2009 et de la Fondation Oulmont.

Julien Szulman débute le violon à l’âge de 5 ans et poursuit ses études musicales à Tours et à Paris avec Suzanne Gessner et Patrice Fontanarosa. Il obtient son DFS au CNSM de Paris mention Très bien à l’unanimité en Juin 2006. Il poursuit ensuite ses études avec Jean-Jacques Kantorow et Pierre-Laurent Aimard en cycle de perfectionnement au CNSMDP et suit ensuite un cursus de Konzertexamen dans la classe de Stephan Picard, dont il devient l'assistant à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin.

Parallèlement à sa vie musicale, il porte également un fort intérêt aux mathématiques : titulaire d'une licence (Universite Pierre et Marie Curie, Paris), il a été lauréat des Olympiades Académiques et du Concours Général.


Épisode 5 : Julien Szulman

Durée : 2'30''
Artistes : Julien Szulman
Prestation : Violon soliste
Lieu : Musée des Beaux-Arts d'Angers, Salle Gumery

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet