publicité

Et si on faisait un aéroport international à Notre-Dame-de-la-Baule ? #NDDL

Une manifestation a eu lieu samedi après midi dans les rues de La Baule (Loire-Atlantique). Objectif : montrer son opposition au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes en utilisant la dérision et imaginant un "aéroport international à Notre-Dame-de-la-Baule"... 

  • Par Olivier Couvreur
  • Publié le 21/02/2016 | 11:55
Une manifestation réclamant "Un aéroport international à Notre Dame de la Baule" a eu lieu non sans humour ce samedi 20 février 2016 à La Baule. © sources : www.presquilegazette.net

© sources : www.presquilegazette.net Une manifestation réclamant "Un aéroport international à Notre Dame de la Baule" a eu lieu non sans humour ce samedi 20 février 2016 à La Baule.

Évacuons la Zone A Baigneurs !"

Voilà ce qu'on pouvait entendre, ce samedi dans les rues de la Baule. Il y avait aussi "Ecolos en prison, nous on veut des biftons !", "La pollution c'est bon pour no't pognon !", "La biodiversité un frein pour le marché !" ou encore "Le climat on s'en fout, nous on veut des avions partout !"... Avec dérision, cette "manif de droite", imaginée et préparée par les comités de soutien de Guérande, St Nazaire et Sud vilaine, n'est pas passée inaperçue dans les rues de la station balnéaire.

>> Voir la manifestation en vidéo (source : www.presquilegazette.net) : 

Je préfère ça aux manifs habituelles où il y a parfois de la violence"

"J'aime bien la façon dont c'est tourné" admettait un passant, qui précise qu'il "préfère ça aux manifs habituelles où il y a parfois de la violence". Autre témoignage recueilli dans la rue : "c'est bien d'utiliser la dérision comme ça pour faire passer un message, avec l'humour ça passe toujours mieux".

Certains qui ont vu arriver le cortège scander ces slogans ont tout de même parfois été perplexes, "Au début je me suis vraiment demandé, je me disais en les écoutant dénigrer les écolos "mais c'est de moi dont ils parlent" et puis quand j'ai vu les panneaux notamment celui "du shopping à Pékin c'est trop bien" là j'ai compris qu'on était du même bord et ça m'a bien fait rire !" reconnaît un autre promeneur.

Cette manifestation s'est tenue alors qu'au même moment à Nantes, un rassemblement de 300 personnes "en soutien à la ZAD" et "contre l'état d'urgence" faisait quelques dégâts dans le centre ville de la Cité des Ducs. 

François Hollande avait annoncé le 11 février, quelques heures après le retour d'écologistes au gouvernement, la tenue d'un référendum local pour permettre de sortir du "blocage" du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Un référendum dont les modalités seront établies d'ici "un mois au plus" déclarait Manuel Valls cette semaine.
les + lus
les + partagés