Nantes : pour Gabin et les autres, le cri du coeur d'Astrid sur Facebook [VIDEO]

Astrid est la maman de Gabin. Son enfant "autrement", comme elle l'appelle... Lasse de devoir se battre pour "justifier la maladie de (son) fils", elle a lancé un cri du coeur sur Facebook il y a une dizaine de jours. Depuis, 140 000 internautes ont partagé son post.

Par Fabienne Béranger

Gabin est un petit bonhomme de six ans, l'âge d'entrer en CP. Sauf que Gabin n'est pas un enfant comme les autres. Les médecins parlent, à son sujet, d'un retard global de développement, sans diagnostic plus précis. Du coup, les portes de l'école primaire se ferment, sans solution autre qu'intégrer un IME, un institut médico-éducatif. Mais là non plus, il n'y pas de place pour Gabin.

Car Gabin est un enfant qui n'entre dans aucune case : trop autonome pour une place en institut médicalisé, pas assez pour être scolarisé en classe de CP. Et pour l'instant, il n'y pas pas de solution pour la rentrée de septembre.
La MDPH, la Maison Départementale des Personnes Handicapées, qui gère les dossiers, n'a toujours pas donné de réponse aux parents de Gabin concernant une place en IME.
Afin d'essayer de faire avancer le dossier de leur enfant, ils doivent notamment rencontrer cette semaine Michelle Meunier, sénatrice PS de Loire-Atlantique, qu'ils ont contacté la semaine passée.

Quelques jours après avoir été posté sur Facebook, le cri du coeur d'Astrid été partagé par près de 140 000 internautes.
Longtemps seuls dans leur combat, les parents de Gabin sont désormais entourés par des centaines de familles qui, comme eux, sont dans l'impasse.


A lire aussi

Sur le même sujet

Fusillade Vigneux-en-Bretagne Août 2013

Près de chez vous

Les + Lus