Nantes : l'homme soupçonné d'avoir tué sa compagne, s'est suicidé en prison

La marche blanche pour Marion, le 8 mai 2017 à Aigrefeuille-sur-Maine / © Franck Dubray - MaxPPP
La marche blanche pour Marion, le 8 mai 2017 à Aigrefeuille-sur-Maine / © Franck Dubray - MaxPPP

L'homme suspecté d'avoir violé et frappé à mort sa compagne le 29 avril dernier à Aigrefeuille-sur-Maine, s'est donné la mort en prison.

Par Fabienne Béranger

Le 29 avril dernier, la victime avait été retrouvée morte au domicile familial. Elle portait des traces de coup au niveau du visage.
La brigade de recherche de la gendarmerie avait aussitôt été saisie de l'affaire, une autopsie diligentée par le parquet.
Les résultats de l'autopsie avaient révélé que la mère de famille, âgée de 41 ans, avait subi des violences à caractère sexuel ainsi que des coups.
Le 1er mai, son compagnon, un homme de 40 ans avait été mis en examen pour viol ayant entrainé la mort et violences volontaires avant d'être placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Nantes.
La mort du suspect met fin aux poursuites judiciaires.


Sur le même sujet

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus