Aéroport de Notre-dame des landes : François Bayrou prédit des "mois et des mois d'enlisement"

Le président du MoDem, François Bayrou, a déclaré dimanche sur France 5 qu'il était "très inquiet" sur "l'affaire" de Notre-des-Landes et pronostique des "mois et des mois d'enlisement" au lendemain de l'annonce d'un référendum local au sujet de cet aéroport.

  • Par Claude Bouchet
  • Publié le
© Maxppp

© Maxppp

"Je n'ai jamais été favorable à Notre-Dame-des-landes, j'ai toujours pensé que c'était inutile et du gaspillage (...)", a déclaré M. Bayrou lors de l'émission "C Politique". Ce "pouvait être une bonne idée qu'on demande aux gens, mais on s'aperçoit que rien n'est défini, rien n'est bouclé, on ne sait pas qui on va faire voter, on ne sait pas à quelle loi correspond ce, entre guillemets, référendum (...), a-t-il ajouté.

Tout cela nous promet des mois et des mois d'enlisement, de bagarre, sans qu'on arrive à trouver une direction à tout cela",


a-t-il dit. "Donc, je suis très inquiet sur l'évolution de cette affaire", a-t-il jugé, qualifiant la proposition de référendum annoncée par l'exécutif de "rustine".  Invité à donner son avis sur le remaniement survenu la semaine dernière, il l'a jugé "affligeant". "Quand vous croisez les amis de François Hollande, quand vous leur posez la question, ils ont l'air complètement anéantis car ils ont l'impression que c'est la fin de l'histoire", a-t-il affirmé.  "Ca peut paraître habile, moi je crois que c'est maladroit", a-t-il ajouté, toujours
au sujet du remaniement. "Faire en sorte que Ayrault qui était l'ennemi de Valls revienne sous Valls numéro deux du gouvernement alors qu'il avait dit pis que pendre dans les semaines qui précédent (...) ", a-t-il commenté.
les + lus
les + partagés