A la cuisine du CHU de Nantes, les salariés menacent de se mettre en grève

Les salariés de la cuisine centrale du CHU de Nantes menacent de se mettre en grève. / © Antoine Ropert / France 3 Pays de la Loire
Les salariés de la cuisine centrale du CHU de Nantes menacent de se mettre en grève. / © Antoine Ropert / France 3 Pays de la Loire

A la cuisine centrale du CHU de Nantes, les salariés tirent la sonnette d'alarme. Ils menacent de se mettre en grève si la direction ne s'engage pas à améliorer leurs conditions de travail.

Par Cécilia Sanchez

Chaque jour, ils cuisinent 9 000 repas. A la cuisine centrale du CHU de Nantes, les 84 salariés n'en peuvent plus : matériel obsolescent, bâtiment vieillissant, turn-over incessants des salariés en CDD qu'il faut former et ne sont pas renouvelés...

9 000 repas cuisinés chaque jour

Ils ont déposé un préavis de grève le 15 mai, mais n'ont pas encore cessé le travail. Même s'ils se mettaient en grève, ils pourraient être réquisitionnés pour nourrir les malades du CHU de Nantes, comme cela arrive avec le personnel soignant.

La CGT dénonce aussi les conditions d'hygiène des cuisines, proches de la Loire et des nuisibles. La direction rétorque avec le rapport des services vétérinaires qui a conclu à un "niveau d'hygiène satisfaisant" le 19 avril. 

Les plats cuisinés à Saint-Jacques sont ensuite distribués dans les centres hospitaliers de Nantes. / © Antoine Ropert / France 3 Pays de la Loire
Les plats cuisinés à Saint-Jacques sont ensuite distribués dans les centres hospitaliers de Nantes. / © Antoine Ropert / France 3 Pays de la Loire

En réunion CHSCT, les syndicats ont aussi évoqué la présence des rongeurs et cafards à proximité de la cuisine centrale. Quant à la direction, elle a assuré qu'une nouvelle cuisine sera livrée en 2023. Mais les syndicats insistent. D'ici là, il faudra du nouveau matériel et palier au turn-over des contrats à durée déterminée.



A lire aussi

Sur le même sujet

Fusillade Vigneux-en-Bretagne Août 2013

Près de chez vous

Les + Lus