FC Nantes : Waldemar Kita, « Je m’en veux à mort »

Le président du FC Nantes, invité de Canariplay cet après-midi, s’est épanché sur….l’élimination en Coupe de France, le plus gros échec de la saison selon lui.

  • Anthony Brulez - éditing Claude Bouchet
  • Publié le
Waldemar Kita, le président du FC Nantes, est intervenu par téléphone lors du Canariplay du 15 mars. © France 3 Pays de la Loire

© France 3 Pays de la Loire Waldemar Kita, le président du FC Nantes, est intervenu par téléphone lors du Canariplay du 15 mars.

Le patron des Canaris a de quoi vous retourner le cerveau. Alors que l’on s’apprêtait à l’entendre réagir sur la grosse défaite dans le derby face à Rennes ou sur le succès contre Angers, c’est sur la Coupe de France qu’il s’est focalisé. « La faute n’en incombe pas aux joueurs. J’aurais dû imposer certaines choses au staff technique, comme de mettre la meilleure équipe possible sur ce match. On a joué un peu trop comme des vedettes. Ce sera assurément l’échec de la saison car en demi-finale, nous aurions donné du plaisir à nos supporters face à Marseille ».

Michel Der Zakarian a les oreilles qui sifflent. « Ce n’est pas le match de Rennes qui me fait mal. Mais l’élimination à Sochaux, c’est une faute professionnelle. La mienne, et celle de l’encadrement. Le reste n’est que facultatif ».

«Si Der Zakarian veut partir, j’ai un plan B…. »

De là à penser que l’actuel entraîneur nantais vit ses dernières semaines sur les bords de l’Erdre…. « On va attendre encore deux mois et on se mettra autour d’une table. Je dirai ce que je veux mettre en place. Si le staff ne veut pas rester au FC Nantes, il n’y aucun problème. Mon plan B est dans ma tête. Et ça n’est pas facile de savoir ce qu’il y a dedans (rires) »….


« Adryan, c’est du talent naturel »

L’autre grand sujet du jour a tourné autour du cas Adryan et de son avenir au club. Prêté avec une option d’achat fixé à 3,5 millions d’euros, le Brésilien, recruté par Waldemar Kita l’été dernier, est au centre de toutes les discussions. « Adryan, c’est du talent naturel. Il a des qualités que l’on ne possède pas au sain de notre effectif. Mais il faut s’en occuper, le faire travailler, notamment sur ses points faibles. Et avant de dire qu’il n’a pas de coffre, faudrait voir sur 90 minutes…. ».
Concernant la décision finale à prendre, là aussi, l’avis du président Kita est tranché. « Rien que pour le plaisir, il faut que je lève l’option d’achat. Moi, j’ai envie de le garder. Je pense qu’il va s’imposer car c’est un joueur qui va vers l’avant ».

Adryan, Der Zakarian, le recrutement à venir. L’avenir du FC Nantes, en coulisses et sur le rectangle vert, s’annonce passionnant à suivre dans les prochaines semaines.

>>Extrait de l'émission

 

les + lus
les + partagés