publicité

Ligue 1: du maintien à l'Europe, quelle est la vraie place du FC Nantes ?

Samedi soir, le FC Nantes a longtemps tenu tête à l'Olympique Lyonnais avant de céder dans les toutes dernières minutes du match. Huitièmes après 31 journées, les Canaris voient l'Europe s'éloigner et leurs lacunes sur les coups de pieds arrêtés offensif n'y sont pas étrangères... 

  • Malik Taieb
  • Publié le , mis à jour le
Entrée difficile pour Yacine Bammou samedi soir à Lyon © maxppp

© maxppp Entrée difficile pour Yacine Bammou samedi soir à Lyon

Comment le FC Nantes s’est-il maintenu la saison dernière ?

Avec 30 points à la trêve, les Canaris réalisent une excellente première partie de saison avant de sérieusement ralentir la cadence lors de la deuxième partie (15 points pris sur 57 possibles). Avec une attaque stérile (29 buts en 38 journées, la plus mauvaise de Ligue 1), les Canaris doivent leur salut aux coups de pieds arrêtés de Jordan Veretout, passeur décisif sur toutes ces situations clés et buteur sur 4 pénaltys (2 échecs de Gakpé et Alhadur avant lui, dans ce même exercice).

Comment le FC Nantes s’est-il maintenu cette saison ?

Avec 24 points à la trêve, le FC Nantes a évité le traditionnel trou d’air hivernal en engrangeant 20 points depuis janvier. Plus équilibré avec l’arrivée de Guillaume Gillet au cœur du jeu, les jaunes et verts sont en net progrès par rapport aux précédentes saisons et peuvent s’appuyer sur la deuxième meilleure défense de Ligue 1. A Lyon samedi, l’OL a longtemps buté sur l’organisation défensive des hommes de Michel Der Zakarian mais a fini par trouver la faille en fin de match. L’entraineur nantais a parlé de manque de « justesse » et de « concentration » mais une équipe qui ne marque jamais sur coup de pied arrêté peut-elle vraiment créer l’exploit à Lyon et rêver d’Europe ? Rien n’est moins sûr…

Pourquoi l’Europe échappe au FC Nantes 2015-2016 ?

Largement renouvelé lors du mercato estival, l’effectif du FC Nantes a attendu janvier pour donner sa pleine mesure. Pour autant, si le FCN semble plus complet et plus talentueux que lors des deux dernières saisons, certaines lacunes semblent l’empêcher d’aller plus haut et de s’installer durablement dans le top 5 de la Ligue 1 :

  • Manque de variété dans le secteur offensif  (les profils de Sigthorsson, Sala et Bammou sont trop proches, il manque un attaquant rapide sachant prendre la profondeur).
  • Pas de vitesse, ni de prise de risque sur les ailes (le FCN continue de payer son recrutement orienté autour du 4-4-2 losange, Matias Suarez et Pedro Henrique ciblés cet hiver ne sont pas arrivés…)
  • Aucun but marqué sur coup de pied arrêté cette saison ! Le dernier pénalty obtenu par le FC Nantes remonte au 9 mai 2015 (défaite à Bordeaux 2-1), le dernier but sur coup de pied arrêté au 16 mai (Audel face à Lorient, 1-1). Alors que le voisin angevin a recruté avec succès Pascal Grosbois pour faire de cet aspect du jeu une véritable arme, Michel Der Zakarian ne semble pas en faire une priorité… 
Sur les cinq dernières saisons, seuls les Girondins de Bordeaux ont réussi à être européens en comptant 42 points après 31 journées (5eme, 61 pts). Toutes les autres équipes, qui comme le FCN cette saison, comptaient 44 points, ont échoué (Saint-Etienne finalement 10eme en 2010-2011, Lorient 8eme en 2012-2013, Toulouse 9eme et Reims 11eme en 2013-2014, Lille 8eme en 2014-2015...)

A quelle place finira le FC Nantes en fin de saison, réponse au soir de la 38eme journée après un dernier déplacement périlleux au Parc des Princes...
les + lus
les + partagés