Mieux trier ses déchets à Nantes un smartphone à la main

© MaxPPP
© MaxPPP

Mieux trier à Nantes, c'est l'objectif mais aussi le nom de cette application qui vient de rejoindre les stores Android et Apple Store. La dizaine de collaborateurs se sert des données en libre accès des déchetteries autres traitements de déchéts pour informer les nantais.

Par Cathy Dogon

Les bouteilles de lait ne sont pas toutes recyclables. Celles avec opercules en aluminium oui, elles sont donc à placer dans le sac jaune mais celles sans opercules ne sont pas prises en compte. Il faudrait donc les placer dans le sac bleu. Officiellement, puisque dans les faits, les organismes de traitement de déchets les tolèrent, mais les constructeurs de ces réceptacles ne sont pas dans leur bon droit.

Pour ce genre de complications, Mieux trier à Nantes a choisi de simplifier la vie des usagers. L'association a mis au point une application, disponible depuis peu sur Android et Apple Store. Elle répertorie les objets, avec les méthodes de tris qui leur sont propres. Recycleries, ateliers de réparations et autres initiatives locales y sont aussi inscrites, sous le principe de l'Open data. 



L'association collecte toutes les données des sites de collectes de déchets et les met à disposition du public. Le rendu : une carte très fournie des points à connaître en tant que nantais éco-responsable.

Où se procurer les célèbres sacs de tri nantais ? Que faire de son disque dur dont on ne se sert plus ? Où jeter cette poële ? 


C'est un tel succès que la ville a décidé de fonder un partenariat pour financer en partie l'opération, ce qui lui permet de récolter elle aussi ces données. Le reste des fonds a été trouvé grâce à une campagne de crowdfuning. 

"Une action citoyenne bénévole"


La dizaine de bénévoles est consituée d'informaticiens, et d'autres corps de métiers, sensibilisés à l'écologie. Leur démarche est non lucrative : "le but est de se faire connaître du grand public" confie Vannessa Viavant, qui a répondu à nos questions. Pas de politique, mais une "action citoyenne bénévole" pour le respect de l'environnement. 

Les boutiques de vrac, pour éviter d'acheter du plastique, notamment, y sont répertoriées. Car l'application ne s'arrête pas à l'acte de jeter, mais aussi à celui de consommer, réparer et réutiliser

Relai d'informations solidaires

Sur le site de Mieux trier à Nantes, on trouve aussi des initiatives locales solidaires, comme celles des boîtes utiles. Le principe : disposer dans la rue de grandes boîtes dans lesquelles les passants peuvent prendre, ou laisser, des objets.

Cet hiver, elles ont surtout été utilisées pour le troc de vétements chauds. Le turn over est important selon Gaëlle Le Rézollier, consultante en économie du partage, "les objets restent moins de 24 heures".

Une cinquième et une sixième boîtes vont d'ailleurs être inaugurées bientôt, le 24 juin, l'une 39 rue félix Thomas et l'autre, dédiée aux livres, sur le carré Feydeau 14 Allée Duguay Trouin. 

Sur le même sujet

Fusillade Vigneux-en-Bretagne Août 2013

Près de chez vous

Les + Lus