Nantes : dégradée, la fresque en hommage à Steve Maia Caniço a été repeinte ce mercredi

La fresque en hommage à Steve Maia Caniço a été dégradée ces derniers jours. Ce mercredi 12 février, les inscriptions haineuses n'ont toujours pas été effacées. / © Luc Prisset-France Télévisions
La fresque en hommage à Steve Maia Caniço a été dégradée ces derniers jours. Ce mercredi 12 février, les inscriptions haineuses n'ont toujours pas été effacées. / © Luc Prisset-France Télévisions

La fresque en hommage à Steve Maia Caniço, mort noyé dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, suite à une intervention policière controversée, a été dégradée lundi soir 10 février. "A l'eau", "glou-glou"...des inscriptions crasses signées "la droite dur"(sic)...L'oeuvre a été repeinte ce mercredi.

Par Céline Dupeyrat

"A l'eau", "Glou-Glou", les inscriptions sont apparues ces jours derniers. Des messages haineux signés "la droite dur"(sic)...La fresque a été vandalisée" lundi 10 février au soir ou dans la nuit" selon les amis de Steve.
Sur la fresque les mots inscrits sont particulièrement violents / © Luc Prisset-France Télévisions
Sur la fresque les mots inscrits sont particulièrement violents / © Luc Prisset-France Télévisions

"Y a des cons partout!"

Pour les proches de Steve, l'acte est infâme. "On est dégoûté. Y a des cons partout!", déplorait ce mercredi matin Maël Legrand. "Nous on ne peut pas porter plainte mais les auteurs peuvent le faire". 

"Je l’ai reçu comme un coup de poing, comme une négation de la vie de Steve, comme si ces gens voulaient fouler aux pieds la mémoire de mon petit pote. Sans se poser la question de faire mal à sa famille, ses proches ou ses amis", s'est indignée Anne-Claire, également amie de Steve.
Les inscriptions sont signées "la droite dur"(sic) / © Luc Prisset- France Télévisions
Les inscriptions sont signées "la droite dur"(sic) / © Luc Prisset- France Télévisions

"Je suis curieuse de savoir quel genre d'individus malfaisants et analphabètes se cache derrière la "droite dur" pour revendiquer un geste gratuit, violent, particulièrement obscène et haineux. Un acte nauséeux" , réagit pour sa part Fabienne, la mère d'une amie de Steve.

Sur les réseaux, l'acte de vandalisme a fait réagir. Beaucoup dénoncent "une atteinte scandaleuse à la mémoire de Steve", mort noyé dans la nuit du 21 au 22 juin 2019 suite à une charge policière controversée.
 

"Ne nous habituons jamais"

Sur sa page Facebook, le conseiller municipal communiste Robin Salecroix dénonce "une scandaleuse dégradation".

"L'extrême-droite, dans ses basses oeuvres, une fois encore. Espérons que les services compétents ne laisseront pas faire et rechercheront les responsables de ces tags haineux qui fleurissent ici où ailleurs dans notre ville, comme à l'université encore tout récemment. Ne nous habituons jamais, combattons les, sans relâche. Justice et vérité pour Steve!", écrit l'élu communiste.
Deux graffeurs avaient peint cette fresque, quai Wilson en bord de Loire, sur les lieux du drame. Un hommage "pour que la mort de Steve ne tombe pas dans l'oubli". Pour certains, les dégradations "sont profondément dégueulasses"
Depuis la disparition du jeune homme de 24 ans, un collectif  n'a cessé de multiplier les actions et les hommages pour que "justice soit faite".
Le corps de Steve Maia Caniço, 24 ans, avait été retrouvé dans la Loire le 29 juillet dernier. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus