publicité

Nantes : le cécifoot ou l'amour aveugle du ballon rond

La Fédération Française de Football recense 180 licenciés en cécifoot, dont une vingtaine à Nantes. Le cécifoot est l'adaptation du football pour les déficients visuels, qu'ils soient malvoyants ou non-voyants...

  • Anthony Brulez avec Fabienne Béranger
  • Publié le , mis à jour le

Nantes : le cécifoot ou l'amour aveugle pour le ballon rond
Le cécifoot a été lancé dans les années 90. L'équipe tricolore a su faire parler d'elle grâce à ses bons résultats entre 2009 et 2012.
Dernière distinction en date : la médaille d'argent aux JO de Londres. La semaine passée, l'équipe française était en stage à Nantes.

"On est dans une phase de renouvellement", dit Lucas Ignatowicz, sélectionneur de l'équipe de France de cécifoot, "On est sur une saison sans compétition officielle, ce qui permet de brasser un peu plus d'effectifs, de donner leur chance à des joueurs"

Première convocation notamment pour le Nantais Isnel Gajdzik qui se frotte à des contraintes échappant totalement aux footballeurs voyants. "Il faut que j'intègre de nouvelles voix, il faut que je sache qui sait, s'ils sont avec moi ou contre moi " raconte-t-il, "c'est beaucoup de choses à analyser. Physiquement ça va mais je pense que ce soir, psychologiquement, je vais bien dormir"

Le cécifoot ça marche comment ?

Le ballon de cécifoot renferme une capsule sonore afin de permettre aux joueurs, qui ont tous un bandeau sur les yeux, de repérer le cuir dans l'espace.
Et ces joueurs sont tenus de parler sous peine d'être sanctionnés. "le "voï" par exemple c'est le "j'y vais', explique Anthony Heurteau, entraîneur du Don Bosco Nantes, "quand le non-porteur de balle se déplace vers le porteur de balle, il doit dire "voï", sinon il y a faute. C'est pour la sécurité des joueurs"

Derrière chaque but, se place un guide qui, de la voix, oriente le joueur non-voyant.
Dans les buts, pas de handicap en revanche pour le gardien, qui voit tout....ou presque. "En tant que gardien, la balle on ne la voit pas partir", explique Kevin Caron, le gardien de but du Don Bosco Nantes, "on ne peut pas s'attendre à une frappe comme dans le foot valide. Le joueur frappe la balle comme elle vient, on ne s'y attend pas forcément"

Il faut tout de même s'imaginer ou tester le cécifoot pour comprendre combien il est difficile de se mouvoir dans l'espace lorsqu'on ne voit rien....
Mais, pour tous ces passionnés du ballon rond, les avantages sont nombreux : "La confiance, en soit, l'autonomie sur le terrain. Se déplacer sans canne blanche, puisqu'on a toujours était habitué à se déplacer avec la canne blanche à l'extérieur", dit Bruno Thévenin, joueur du Don Bosco Nantes

La Fédération Française de Football recense 180 licenciés en cécifoot, dont une vingtaine à Nantes. En Bretagne, la création d'une structure est à l'étude.

 

L'actu de votre région en vidéo

A Trélazé, Hollande se félicite de la "tendance" à la "baisse du chômage"

François Hollande qui a fait du chômage la condition d'une nouvelle candidature en 2017 s'est félicité mercredi à Trélazé (Maine-et-Loire) que la tendance du chômage soit à la baisse. Il avait auparavant visité une entreprise du département.

Lire l'article
VIDÉO. À Trélazé, Hollande se félicite de la "tendance" à la "baisse du chômage"
les + lus