publicité

Notre-Dame-des-Landes : les Anonymous piratent le site web du PS

Les Anonymous ont revendiqué le piratage du site web national du Parti Socialiste, ils ont posté dans la journée une vidéo sur Youtube dans laquelle ils contestent l'État d'urgence et font référence à Notre-Dame-des-Landes

  • Par Christophe Turgis
  • Publié le 26/01/2016 | 17:18, mis à jour le 26/01/2016 | 17:18
© Capture Youtube

© Capture Youtube

"Salutations citoyens de France, nous sommes Anonymous. L’heure est grave, à la prise de conscience…"  Anonymous évoque dans cette vidéo : "l’État d’urgence dans lequel nous a mis le gouvernement de François Hollande commet des abus, nous entendons par là des assignations à résidence, perquisitions et arrestations non fondées, et cela même quand ce sont des opposants écologistes au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, eux qui n’ont rien à voir avec les terroristes pour qui cet état d’urgence a été pratiqué".



Le groupe se défend de "faire de la politique" et déclare qu'il a visé "uniquement le site du Parti Socialiste car il est le parti du dictateur Hollande".

Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, déplore cette attaque en déclarant sur Twitter : "les dictateurs sont ceux qui portent atteinte au droit d'expression des partis".



Qu'est-ce qu'une attaque par déni de service ?

C'est une attaque par déni de service (plus communément connue sous le nom de DDOS : distributed denial of service attack) qui se présente sous la forme d'un nombre infini de requêtes sur le serveur, qui finit alors par lâcher sous la pression. Cette attaque a été revendiquée par la branche française du groupe Anonymous.

les + lus
les + partagés