Angers SCO : un match nul à Strasbourg

Le milieu de terrain angevin Angers Flavien Tait, tentant de récupérer la ballon. / © Sébastien Bozon /AFP
Le milieu de terrain angevin Angers Flavien Tait, tentant de récupérer la ballon. / © Sébastien Bozon /AFP

2-2 est un résultat logique car Strasbourg a plutôt dominé dés le début, laissant peu de place au SCO surpris par la défense alsacienne. En ouvrant le score à la 28e minute, le ton était donné au profit de Strasbourg. 

Par Evelyne Jousset

Le réveil d'Angers est peut-être venu un peu trop tard. Angers peut se satisfaire de ce point pris étant donné leur prestation globalement mauvaise alors que Strasbourg nourrit forcément des regrets, forcé au partage des points malgré leur domination. Les deux équipes peuvent au moins se targuer d'avoir montré de la force de caractère pour avoir su revenir dans cette rencontre.
Réactions 

Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers):

On a manqué notre première mi-temps dans les grandes largueurs et eux l'ont réussie, heureusement pour nous, sans l'efficacité. Ils ont été aussi bons que nous avons été mauvais. Pour être honnête, on a eu un voyage catastrophique car on a pu décoller qu'à 15h30  d'Angers. On est arrivés à 17h au stade mais ça n'enlève rien à la qualité des Strasbourgeois. On n'a jamais été bousculés comme ça encore cette saison, il y avait deux divisions d'écart en première période et le match aurait dû être plié. Strasbourg était brillant avec un public extraordinaire. Après la pause, on a tout modifié pour au moins se donner une chance. Le match nul est très largement mérité pour Strasbourg même si en prenant l'avantage, on aurait dû savoir le conserver. Je connais la force de caractère de ce groupe, je ne suis pas surpris de leur réaction. On est toujours invaincu à l'extérieur, c'est le paradoxe du football. On démontre globalement une certaine cohérence et on ne lâche jamais. Si l'adversaire ne nous tue pas, on est capable de revenir."


Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg):

Je ressens de la frustration et de  la déception, c'est le meilleur match qu'on fait cette saison et c'est dommageable de ne pas l'emporter. On a créé beaucoup de jeu, un match pareil doit être déjà plié à la mi-temps. Pendant 45 minutes, il n'y avait pas photo, c'est là qu'on doit enfoncer le clou. J'ai vu une équipe qui allait de l'avant, qui combinait pas mal, mais il faut marquer les buts quand tu as la possibilité et, derrière, il ne faut pas laisser les autres revenir. Sur leur deuxième but, ce qui m'inquiète, c'est surtout le manque de fairplay des Angevins car ils ont continué à jouer quand on avait un joueur à terre alors que, quelques minutes plus tôt, on sort la balle (dans la même situation). On a fait le match que l'on voulait faire même pour notre troisième match en huit jours. On s'est créé beaucoup d'occasions mais le haut-niveau, c'est une histoire d'efficacité. Les Angevins ont peu d'occasions mais ils marquent deux buts et prennent un point. On doit s'en inspirer."




Sur le même sujet

Concours du jeune ambassadeur

Près de chez vous

Les + Lus