Angers : dernière balade sur les traces du Roi René d'Anjou

© E. Aubron / France 3 Pays de la Loire
© E. Aubron / France 3 Pays de la Loire

La lumière est faite sur l'histoire d'Angers. Ce samedi, pour la dernière fois de l'été, les monuments de la ville s'illuminent pour célébrer le roi d'Anjou. Mapping, conte lumineux, vol scintillant et concerts à suivre du regard. 

Par Cathy Dogon

Dernier samedi d'une belle programmation, la balade du Roi René parcourt une ultime fois la ville d'Angers sous l'oeil de son roi. Elle y était de fait embellie, notamment en revêtant ses habits de lumière. Pour la troisième édition, les Angevins espèrent battre le record de l'année dernière : dépasser les 64 000 personnes arpentant les rues pendant les quatre samedis soirs de l'été. 

Demandez la programmation




© E. Aubron / France 3 Pays de la Loire
© E. Aubron / France 3 Pays de la Loire


Le cloître Toussaint, le château, la collégiale Saint-Martine, la Cathédrale Saint-Maurice, le musée des Beaux-arts, la place Saint-Eloi et la place Kennedy servent de toiles à une peinture de lumière, pour clore cette édition. 
  • 19h, à table du cloître Toussaint, le banquet du Roi René, 
  • 20h30, des témoins de l'histoire au musée des Beaux-Arts, visite nocturne du château ou retour dans le passé de la collégiale Saint-Martin, 
  • 21h, projection de l'oiseau perché place Saint-Eloi, 
  • 21h30, conte illuminé à la Cathédrale, 
  • 22h, la place Kennedy en musique.
Les créations lumineuses sont signées Kolktif Alambik, et le design sonore est réalisé par Sound to Sight. 
© E. Aubron / France 3 Pays de la Loire
© E. Aubron / France 3 Pays de la Loire

Le destin improbable d'un roi itinérant 


La descendance du duc Louis II d’Anjou n'indiquait pas vraiment que René deviendrait Roi. Né cadet en janvier 1409, il a notamment accédé au trône suite à la mort de son frère, Louis III. René était emprisonné entre 1431 et 1437. Il hérite alors de Jérusalem, la Sicile, l'Anjou, le Bar et la Lorraine, du Maine, de Provence, de Forcalquier et de Piémont. Toute sa vie, le roi d'Anjou parcourera son royaume, quitte à ne passer qu'une quinzaine d'années dans sa région d'origine. 

Il a marqué les Angevins pour son amour pour l'art et les plantes. 

Sur le même sujet

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus