Angers SCO : l'ex-président Willy Bernard condamné à deux ans de prison ferme pour fraude fiscale

Willy Bernard, lors de son procès pour abus de biens sociaux et faux en écriture d'avril 2011 / © ALAIN JOCARD / AFP
Willy Bernard, lors de son procès pour abus de biens sociaux et faux en écriture d'avril 2011 / © ALAIN JOCARD / AFP

Willy Bernard, l'ancien président d'Angers SCO qui évolue en Ligue 1, a été condamné à deux ans de prison ferme par la cour d'appel d'Angers pour fraude fiscale en 2009 et 2010.

Par Cécilia Sanchez (avec AFP)

Willy Bernard avait pris les rênes du SCO d'Angers en juin 2006... pour le vendre en novembre 2011, après sa condamnation en première instance pour des délits financiers.

Jugement alourdi par la Cour d'appel

Mais il avait de nouveau été épinglé pour fraude fiscale. L'ancien patron du club sportif avait contesté le jugement prononcé le 7 mars 2014 par le tribunal correctionnel du Mans. La cour d'appel d'Angers l'a confirmé dans son intégralité et même alourdi, en ajoutant une peine complémentaire d'interdiction de gestion de trois ans.

Coupable de fraude fiscale

Willy Bernard, qui vit aujourd'hui au Maroc, a été reconnu coupable. Il a dissimulé volontairement à l'administration fiscale des centaines de milliers d'euros de revenus et de plus-values réalisées sur des ventes de parts, alors qu'il dirigeait encore la société AB Fenêtres, liquidée depuis. Il a déjà été condamné en mars 2012 pour des faits de même nature... "Cette volonté de dissimulation de revenus aux services fiscaux n'est pas nouvelle", a relevé la cour d'appel.

Selon l'avocat de l'administration fiscale, Maître Julien Despeisse, il doit encore plus d'un million d'euros au fisc. "La répétition sur plusieurs années de ce type d'agissements délictueux témoigne d'un ancrage persistant de l'intéressé dans une délinquance à coloration économique et financière", insiste dans le jugement la cour d'appel. L'avocat de Willy Bernard a annoncé qu'il allait "étudier les voies d'aménagement de peine ou l'opportunité d'un pourvoi en cassation". 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus