La Mayennaise Manuela Montebrun médaille de bronze 9 ans plus tard...

Manuela Montebrun a reçu à Angers sa médaille de bronze des JO de Pékin, 9 ans après ! / © photo France 3 Erwan Schiex
Manuela Montebrun a reçu à Angers sa médaille de bronze des JO de Pékin, 9 ans après ! / © photo France 3 Erwan Schiex

Mieux vaut tard que jamais. Ce dicton semble contradictoire avec les exigences du sport de haut niveau et pourtant. L'athlète mayennaise Manuela Montebrun aujourd'hui retraitée s'est vue remettre ce samedi après-midi à Angers une médaille de bronze pour une participation au JO de Pékin en ... 2008.

Par Olivier Quentin

Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Manuela Montebrun lance son marteau à 47,98 m. Pas assez pour monter sur le podium. Deux concurrentes biélorusses la précèdent à la 3ème et 4ème place.

On apprendra plus tard que la médaillée de bronze Aksana Mainkova était dopée. Sa compatriote Darya Pchelnik, 4ème, est donc sacrée médaille de bronze. Mais ce n'est pas fini.

Sur le podium 9 ans plus tard


Cette année, nouvelle disqualification. Egalement convaincue de dopage, Darya Pchelnik est à son tour déchue de sa médaille de bronze. Manuela Montebrun monte donc avec 9 ans de retard sur le podium. La France a totalisé cette année-là 43 médailles. C'est l'une des meilleures participations françaises aux JO.

Ça m'aurait bien aidé...

Manuela Montebrun avait déjà récupéré dans les mêmes conditions en 2013 une médaille de bronze des Mondiaux d'Helsinki de 2005 ! Dans une interview au site sportif Stadion-actu.fr, la sportive qui a quitté la compétition en 2009 prend la nouvelle avec humour sans cacher une certaine amertume :  "Ce qui est sûr, dit-elle, c'est que ça m'a privée de l'émotion du moment et de primes, faut pas se leurrer ça m'aurait bien aidée."

voir la vidéo

Manuela Montebrun reçoit sa médaille de bronze

Ce samedi après-midi, présente au rendez-vous d'athlétisme d'Angers, le DécaNation, la lanceuse de marteau a reçu sa médaille de bronze des mains du président de la Fédération Française d'Athlétisme. 

"L'important c'est de participer disait Pierre de Coubertin , on pourrait ajouter : "... et de patienter."

Concernant le DecaNations qui se déroulait donc à Angers, les américains ont brillé mais la France a décroché une belle deuxième place. C'était l'occasion pour le public de retrouver les stars des mondiaux de Londres.
Decanations à Angers

 

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus