Université d'été du PCF à Angers : “Le rassemblement à gauche est plus nécessaire que jamais”

Pierre Laurent, à la tribune de l'université d'été du Parti communiste français, le 27 août 2016 à Angers. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Pierre Laurent, à la tribune de l'université d'été du Parti communiste français, le 27 août 2016 à Angers. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

ENTRETIEN. L’université d’été du Parti communiste français (PCF) a lieu ce week-end à Angers. Nous avons interrogé le secrétaire départemental du parti dans le Maine-et-Loire, Alain Pagano.

Par Matti Faye

Plusieurs représentants de la gauche seront présents à Angers ce week-end à votre université d'été ?
Alain Pagano : Oui vendredi, il y a un carrefour “Avenirs de la gauche” qui va rassembler Pierre Laurent [secrétaire national du PCF], David Cormand d’Europe Écologie Les Verts et Benoît Hamon et son mouvement du 1er juillet.

La France Insoumise ne sera pas là ?
On a lancé un appel à tous les partis de gauche qui ont envie, à la fois, de construire une riposte à Macron et de développer une alternative de gauche pour notre pays.

Benoît Hamon et Les Verts ont répondu à cet appel. Mais malheureusement, France Insoumise n’a pas trouvé la disponibilité pour répondre à cet appel. Je le regrette.

Mais nous allons continuer nos efforts pour qu’on ne soit pas dans la dispersion de la gauche mais bien dans le rassemblement qui est plus nécessaire que jamais.

Je ne crois pas au parti politique qui gagnerait tout seul sans l’aide de personne. Dans l’histoire de la Ve république, je ne crois pas que ça ait existé.

Les relations avec la France Insoumise semblent difficiles. Une alliance, sur le modèle du Front de gauche de 2012, est-elle envisageable avec Benoît Hamon ou Les Verts ?
Nous sommes dans une démarche de rassemblement. On parle idées, on parle contenu. Après, les alliances électorales ou organisationnelles découlent de ça.

Je pense que cette université d’été est une première étape. C’est salutaire pour la gauche.

Alain Pagano, secrétaire départemental du Parti communiste en Maine-et-Loire. / © MaxPPP
Alain Pagano, secrétaire départemental du Parti communiste en Maine-et-Loire. / © MaxPPP

La rentrée politique va être tournée vers la réforme du droit du travail. Des rendez-vous sur ce thème sont au programme de l’Université d’été ?
On est résolument opposé à la destruction du code du travail. On pense que cela n’apportera rien de bon à nos concitoyens, si ce n’est d’encourager les patrons voyous.

Quand on casse les protections des salariés, on encourage ce type de pratiques.

Il y aura une conférence tournée vers les ordonnances Macron. Ce sera l’occasion d’échanger sur le contenu de ces ordonnances et de contribuer à la mobilisation qui s’annonce pour le 12 septembre.

Quels sont les temps forts de l’événement de ce week-end ?
Vendredi, il y aura le carrefour “Avenirs de la gauche”.

Samedi, l’allocution de Pierre Laurent. Également, la présentation en avant-première du film de Raoul Peck “Le Jeune Karl Marx”. Minh Ha Duong, prix Nobel de la paix, donnera une conférence sur les accords de Paris et le réchauffement climatique global.

Dimanche, il y aura un temps fort sur la jeunesse, “La jeunesse : première force d'opposition à Macron”, avec la présence des jeunes communistes et de l'Unef.

Plus de 800 personnes sont attendues sur l’ensemble des trois jours. C’est la plus grosse d’université d’été qu’on ait jamais faite.


Université d’été du Parti communiste français, à Angers (Maine-et-Loire), du 25 au 27 août 2017.

A lire aussi

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

ND DEs Landes : Yannick Favennec interpelle Nicolas Hulot

Près de chez vous

Les + Lus