Cholet : l'atelier Crescendo, une école pour doués de l'accordéon

Nicolas Onillon et ses élèves primés
Nicolas Onillon et ses élèves primés

Ils sont trois, jeunes, passionnés, qui ont chacun ramené un prix lors d'un concours national qui avait lieu à Saint-Etienne dans la Loire. Trois premiers prix d'accordéon dans des catégories différentes et tous les trois sont élèves à l'Atelier Crescendo de Cholet.

Par Olivier Quentin

Nicolas n'est pas peu fier de présenter ses élèves. Ils ont 10, 11 et 15 ans. Ivonie, la plus âgée, pratique l'accordéon depuis huit ans et vient d'obtenir le premier prix du concours de l'Union Musicale des Professeurs Européens. Même chose pour Florentin et Valentin qui pratiquent eux cet instrument depuis deux et trois ans.

Même si ce n'est pas certes un premier prix de conservatoire, c'est quand même un bel encouragement pour ces jeunes qui se sont pris de passion pour l'accordéon, un instrument de musique à l'image un peu ringarde il y a quelques années encore. Le "piano à bretelles" retrouve de belles couleurs depuis que des surdoués comme Richard Galliano l'ont dépoussiéré.


En vidéo, notre reportage sur les 3 jeunes champions de l'accordéon

Cholet : 3 jeunes champions de l'accordéon


Ivonie vient de Rezé à une heure de route de Cholet pour suivre les cours particuliers de Nicolas Onillon. Ses parents étaient supris de sa demande. Ils ont d'abord loué un instrument puis constatant que la jeune fille se passionnait de plus en plus, ils ont investi dans un accordéon de meilleur qualité. Les progrès d'Ivonie leur ont donné raison.

Evidemment quand Ivonie parle de sa passion musicale autour d'elle, ça surprend. "Les gens sont étonnés, ils ne pensent pas en premier à cet instrument mais ils sont agréablement surpris. Ils me disent : c'est quand que tu nous en joues ?". Lors du concours, Ivonie a joué une valse. " Je l'ai trouvé très jolie, dit-elle, très intéressante, agréable à jouer." Mais Ivonie avoue aussi jouer parfois des musiques plus modernes comme celle du film "Pirate des Caraïbes".

Elève au lycée Notre Dame de Rezé, Ivonie n'imagine pas pour l'instant en faire un métier, mais elle reconnaît que la présentation de concours lui a permis d'apprendre à gérer son stress. Ce qui lui servira sans doute pour ses futurs examens. 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus