L'industrie nautique recrute à tour de bras

© DR
© DR

500 postes en CDI pour le groupe vendéen Bénéteau, leader mondial de la plaisance. 100 à 150 autres postes chez le charentais Fountaine  Pajeot. L'industrie nautique recrute en masse en ce moment car elle connait une embellie durable et elle anticipe des départs à la retraite.

Par Claude Bouchet

Chez Bénéteau, c'est la troisième année consécutive de croissance à deux chiffres qui a décidé le groupe à lancer une plan national de recrutement de 500 CDI sur l'exercice 2017-2018. Deux-tiers des postes à pourvoir sont situés en Vendée (dont 120 chez Jeanneau à Cholet et aux Herbiers), un tiers à Bordeaux. 

Le géant de la plaisance qui emploie actuellement 7 000 salariés cherche essentiellement des mouleurs, des projecteurs, des drapeurs, des réparateurs polyester mais aussi des électromécaniciens, des accastilleurs, et des menuisiers de finition voir des dessinateurs et des ingénieurs méthode. Toutes les offres sont consultables sur le site du groupe.

Les CDI sont proposés au personnel disposant d'une expérience de 3 ans minimum mais le constructeur propose aussi des formations qualifiantes de 8 mois (1190 heures) notamment à l'AFPA et dans son centre de formation aux Herbiers.

© FRANK PERRY / AFP
© FRANK PERRY / AFP

Même préoccupation chez Fountaine Pajot, un des gros fabricants de catamarans situé à La Rochelle.  100 à 150 recrutements sont prévus pour faire face à la reprise économique du secteur principalement à l'international (90 % du chiffre d'affaires est réalisé à l'export).

Il est loin le temps de la crise de 2008. Les ventes de bateaux neufs (voile et moteur) sont repartis à la hausse en France, dopés par les innovations de toutes sortes. Les dernières en date seront récompensées par la Fédération des industries nautiques le 8 décembre au Salon Nautique de Paris.

Sur le même sujet

Ehpad de Landemont

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne