Le parquet des mineurs de Nantes a décidé de poursuivre un lycéen nantais pour "apologie du terrorisme". Le jeune garçon est soupçonné d'avoir publié sur son compte Facebook un dessin "représentant un personnage avec le journal Charlie-Hebdo, touché par des balles, en l'accompagnant d'un commentaire 'ironique".

Le jeune homme a été placé en garde à vue jeudi. Il a été présenté à un juge pour enfants en vue d'une mise en examen pour "apologie du terrorisme". Le parquet a demandé vendredi son placement sous liberté préjudicielle. Avec cette question, le jeune savait-il que son dessin pourrait tomber sous le coup de la Loi ? C'est tout le message que le parquet nantais veut faire paser aux jeunes, leur faire prendre conscience de leurs responsabilités.

Mercredi déjà, une adolescente nantaise de 14 ans avait été mise en examen pour "apologie du terrorisme" pour avoir outragé des agents de contrôle du tram en criant "On est les sœurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs".