Ouragan Irma : en Vendée, la solidarité s'organise

Le Secours Populaire lance un appel aux dons après le passage d'Irma dans les Antilles / © France 3 Pays de la Loire
Le Secours Populaire lance un appel aux dons après le passage d'Irma dans les Antilles / © France 3 Pays de la Loire

Le Secours Populaire fait appel à la générosité des Vendéens pour venir en aide aux sinistrés de l'ouragan Irma. 

Par FB avec Christophe Amouriaux

Le 6 septembre dernier, l'ouragan Irma dévastait les iles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy avant de poursuivre sa route en direction de la Floride.
Un élan de solidarité s'est spontanément mis en place pour tenter d'apporter de l'aide aux sinistrés.
Le Secours Populaire lance un appel aux dons après le passage d'Irma dans les Antilles / © France 3 Pays de la Loire
Le Secours Populaire lance un appel aux dons après le passage d'Irma dans les Antilles / © France 3 Pays de la Loire

Le Secours Populaire de Vendée organise ainsi des collectes avec l'aide de commerçants du département. 
"On trouvait important, l'équipe et moi, de venir en aide à toutes ces personnes qui sont aujourd'hui dans le besoin", explique Anthony Pailler, le gérant de la Caverne des Particuliers, "on s'est dit : "voilà on va faire une cagnotte et accueillir ces bénévoles dans nos magasins". Que les gens se disent "ça arrive là-bas, ça pourrait nous arriver à nous".

Les bénévoles ont d'ores et déjà collecté des sacs de vêtements mais ce qui manque le plus c'est l'argent, que le Secours Populaire destine aux sinistrés des Antilles.

L'antenne vendéenne du Secours Populaire connait parfaitement les besoins de la population après une tempête. En février 2010, Xynthia avait frappé de plein fouet les côtes de la Vendée. "On sait comment ça se passe, même si là c'est encore plus important (que la tempête Xynthia)" explique Yannick Alix, la trésorière du Secours Populaire de Vendée, "on sait que les besoins en alimentation, en vestimentaire sont toujours bien assurés. Par contre, tout ce qui est matériel pour nettoyer, pour vider, des fois il en manque. Donc, on se solidarise plutôt sur ce domaine-là".

L'argent collecté sera envoyé à des équipes qui travaillent déjà sur place. Les sommes réunies leur permettront d'acheter des équipements spécifiques adaptés à leurs besoins immédiats.


Depuis le passage d'Irma dans les Antilles, les actions de solidarité se sont multipliées. Le département de Loire-Atlantique a ainsi débloqué 20 000 euros en faveur de la Croix-Rouge.

La plupart des associations humanitaires ont lancé un appel aux dons afin de venir en aide aux sinistrés des Antilles en faisant un don.
A Nantes, une dizaine d'associations antillaises ont prévu de se réunir ce mardi 12 septembre au siège de Métisse, 7 rue Jacques Cartier, afin de savoir comment soutenir efficacement les sinistrés de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.





 

Sur le même sujet

Interview Gilles Nicolas, adjoint àla sécurité de la vile de Nantes

Près de chez vous

Les + Lus