Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

François Fillon “le provincial“ “la cynique” et ”l'esprit sectaire”, le sarthois règle ses comptes sur Twitter

L'image d'un Premier ministre 2.0 / © ERIC FEFERBERG / AFP
L'image d'un Premier ministre 2.0 / © ERIC FEFERBERG / AFP

L'ancien Premier ministre, l'ex député de la Sarthe, l'ancien maire de Sablé a bien du mal avec les Parisiens, socialistes et UMP. Internet, en pleine polémique sur le mariage pour tous, fait également ressurgir les positions du jeune député sarthois contre la dépénalisation de l'homosexualité.

Par Xavier Collombier (@Xawa sur Twitter) avec AFP et curation web

Retour sur Twitter

Il aime le web, le net, les blogs, la communication directe avec ses "followers". En pleine crise à l'UMP, l'ancien Premier ministre a été plutôt discret sur les réseaux. Hier, l'ancien sarthois est sorti de sa réserve 2.0. Sur Twitter, il se positionne en vue des prochaines municipales, longtemps son objectif secret pour expliquer son parachutage dans le VIIème arrondissement parisien à la fin de son quinquennat à l'Hôtel Matignon.

Vendredi, le maire de Paris jugeait le parachutage annoncée de Nathalie Kosciusko-Morizet dans la Capitale de "cynisme aimable". "Elle vient de se faire élire à Longjumeau et avec tranquilité, elle dit aux habitants -je vous aime bien, mais vous n'êtes pas assez bien pour moi. Et pour ma carrière, il faut que j'aille à Paris. Ce sont des choses que les Parisiens ont rejetées, à droite comme à gauche" expliquait, sur Europe 1 Bertrand Delanoe.

A l'UMP l'anti-filloniste de toujours Rachida Dati pense ou prou la même chose. Pierre Charon, cet élu proche de Jean-François Copé comme Rachida Dati, est parti à l'offensive contre "les parachutés". "Paris n'est pas une terre de refuge" explique le copéiste. Dans le journal le Parisien, vendredi, le président du groupe UMP au conseil de Paris Jean-François Legaret estime lui que "le fait de ne pas être parisienne n'était pas vraiment un atout" pour l'ex ministre de l'écologie de François Fillon, taxant par ailleurs l'arrivée annoncée de NKM à Paris "d'opération markéting".
 

Fillon roule pour NKM à l'Hôtel de ville ?

C'est la question que se posent les observateurs. "Fillon laisse le champ libre à Kosciusko-Morizet" explique le Monde. La guerre fratricide à l'UMP aurait-elle laisser tant de traces pour que François Fillon choisisse de se retirer de la course? Fillon, le nouveau député parisien ne dit mot et samedi matin dans un ultime tweet reprend une partie de l'argument des anti-parachutage.

La mémoire du web

Autre déboire 2.0 pour le député de la Rive-Gauche, le droit de suite et les positions d'hier gravées à jamais sur la mémoire virtuelle du réseau mondial. En pleine polémique sur le mariage pour tous, au coeur du débat parlementaire sur le sujet les positions contre la dépénalisation de l'Homosexualité du jeune député de la Sarthe François Fillon en 1981 ressurgissent.
image
image

Des positions largement commentées par les internautes parisiens, comme Jean-Luc Roméro ancien élu RPR, aujourd'hui proche de Bertrand Delanoë, militant historique contre le SIDA et pour la défense des droits des homosexuels.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Jumping La Baule

Près de chez vous

Les + Lus