Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le Mans : à la découverte du horse-ball avec les féminines de Salon-de-Provence

Ce week-end, le pôle européen du cheval à Yvré-l'Évêque dans la Sarthe accueillait le championnat de France féminin de horse-ball toutes catégories. La discipline, autrefois confidentielle, devient de plus en plus populaire.

Par Fabienne Béranger

Salon-de-Provence, une équipe en pleine ascension.
Après avoir écarté Avignon 6 à 1, les joueuses ont décroché ce week-end au Mans une place pour la catégorie reine de la discipline : la Pro élite féminine. Une consécration mais aussi un piège pour cette jeune équipe dont la moyenne d'âge est de 20 ans.

"Ce n'était pas l'objectif d'être en Pro élite cette année", explique Raphaël Dubois, l'entraîneur de Salon-de-Provence "..." on le visait plutôt sur deux-trois ans. On a réussi cette année, c'est peut-être encore un peu tôt. Maintenant, on est qualifiés, je pense qu'on va y aller et puis on verra."

Niveau de jeu très élevé, joueuses expérimentées, la marche est haute pour se maintenir en élite.
Les cavalières de Salon-de-Provence ont cinq petits mois de préparation avant le début du championnat.
"C'est quand même une catégorie avec beaucoup de niveau", reconnait Jade Bancilhon, joueuse de Salon-de-Provence.

Le horse-ball est en pleine expansion. Au sein de la fédération d'équitation, c'est la quatrième discipline en nombre de licenciés.
Les premiers sponsors ont fait leur apparition, un peu timidement. "C'est un budget, je dirais que c'est un des freins", explique Frédéric Petrequin, entraîneur de Saze Horse-Ball, "on a du mal à garder les jeunes joueurs talentueux qui partent du fait de leurs études ou du fait du poids financier."

Spectaculaire, intense, rapide : les atouts ne manquent pas au Horse-Ball.
Reste maintenant à convaincre le grand public et les médias.

Sur le même sujet

Soirée de clôture du Vendée Globe 2017

Près de chez vous

Les + Lus