Le Mans et la Sarthe en plein désert médical

Le Mans et la Sarthe en plein désert médical / © France 3 Pays de la Loire
Le Mans et la Sarthe en plein désert médical / © France 3 Pays de la Loire

En Sarthe, il manquerait une centaine de médecins aujourd'hui pour combler les départs à la retraite. Un manque qui se fait sentir en milieu rural mais également en ville.

Par Fabienne Béranger

Les locaux sont flambant neufs. Huit cabinets médicaux, un hall d'accueil avec des bureaux pour l'administratifs, une salle d'échographie. La ville du Mans a investi 350 000 euros dans un nouveau centre municipal de santé. Objectif : accueillir des professionnels salariés. Mais pour le moment un seul médecin a été recruté.
"Tout est prêt, on aimerait ouvrir et commencer à travailler", explique Aline Truong, médecin nouvellement recrutée, "au niveau du recrutement c'est vrai que l'on a quelques difficultés mais j'ai confiance..."

Faute d'un nombre de médecins suffisant, cet établissement, qui devait être fonctionnel dès cette fin d'année, ne devrait ouvrir qu'au 1er semestre 2018.
"On pensait que ça serait beaucoup moins difficile" reconnait Catherine Brulé-Delahaye, adjointe au maire du Mans, "on voit que ça devient vraimment compliqué dans notre département, comme dans le département de la Mayenne".

En Sarthe une centaine de médecins manquerait pour combler les départs à la retraite. Et les difficultés pour en trouver sont aussi importantes en milieu rural qu'en ville. Malgré les nombreux projets mis en place le département reste peu attractif.
"On a un bon nombre d'étudiants qui choisissent Angers pour être en internat du fait de la qualité de la formation de la fac de médecine d'Angers pour les futurs médecins généralistes" explique Véronique Jaguelin, présidente du syndicat de généralistes MG 72, "ces jeunes n'étant pas de la région retournent dans leur région d'origine" à l'issue de leurs études.

Les professionnels de santé comptent sur l'augmentation du nombre de jeunes formés ces dernières années. Mais en attendant, ils le savent, la situation risque d'être très délicate dans les années à venir.

► Le reportage de notre rédaction

 

Sur le même sujet

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus