Sablé-sur-Sarthe : Le festival de l'expression baroque met l'accent sur l'orientalisme

Orgue du Sultan / © Patricia Wilenski
Orgue du Sultan / © Patricia Wilenski

Grand rendez-vous de l’expression baroque, le Festival de Sablé se tient dans la Sarthe du 22 au 27 août 2017. L'Orient est à l'honneur de cette 39ème édition. France télévision via son offre Culturebox vous propose deux concerts en direct, les vendredi 25 et samedi 26 août.

Par Claude Bouchet

De l'Opéra-ballet Don Quichotte chez la Duchesse mis en scène par Shirley et Dino et dirigé par Hervé Niquet, au dialogue des musiques méditerranéennes proposé par Jordi Savall, en passant par le répertoire instrumental bigarré du Siècle des Lumières, l'Orient est à l'honneur de l'édition 2017 du Festival de Sablé.

►Nos concerts en direct

Vendredi 25 août à 17H00 : La Sultane de Couperin avec Les Talents Lyriques

François Couperin (1668-1733) La Sultane - L’Impériale - Marin Marais (1656-1728) - Suite d’un goût étranger
Les Talents Lyriques : Gilone Gaubert-Jacques, Gabriel Grosbard violonsAtsushi Sakaï, Marion Martineau violes de gambe



Samedi 26 août à 17H00 : L'Orgue du Sultan par L’Achéron et Sultan Veled
Œuvres de John Dowland, Alfonso Ferrabosco, Sultan Murad IV, Mecmûa-i Sâz ü Söz…
Andreas Linos viole de gambe, Johanne Maitre flûte, hautbois, Yoann Moulin clavecin, orgue, Spyros Halaris qanûn,Alexandros Papadimitrakis oud, lavta, Antoine Morineau tombak, bendir, riqq


Les Fantaisies, un cycle original dédié à Telemann

L’année 2017 marque le 250ème anniversaire de la disparition de Georg Philipp Telemann. Ce compositeur prolifique était, à son époque, une personnalité admirée et connue de tous. Sortant des sentiers battus, le Festival de Sablé rendra hommage à un répertoire peu joué et pourtant emblématique du musicien allemand : les Fantaisies pour instrument unique. Qu’il s’agisse de la flûte, du clavecin ou du violon, Telemann connaissait parfaitement les ressources et la technique de ces instruments. Un cycle dédié à ces pièces monodiques pétillantes, inventives et virtuoses, permet d’entendre en solo trois remarquables interprètes : la flûtiste Héloïse Gaillard, la claveciniste Olga Pashchenko et la violoniste Amandine Beyer.

La Messe en si, création épurée d’un chef-d’oeuvre de la musique sacrée

Après l’interprétation de trois Passions du compositeur, c’est à la Messe en si que Le Concert Étranger s’attèle, en interrogeant l’esthétique singulière d’un choeur à dix voix. Dans cette version, les solistes chantent à la fois les parties chorales, les airs et les duos. Ce parti pris révèle à l’auditeur la brillance des chants intermédiaires, souvent sacrifiés par la masse sonore d’une formation imposante. L’oeuvre contient également les pages les plus exigeantes de l’écriture instrumentale de Bach, requérant des trompettes et des cors virtuoses et une cohésion exceptionnelle dans les tutti. C’est dans cet esprit d’intimité et de partage qu’Itay Jedlin fait revivre avec singularité la Messe en si, immense aventure musicale et spirituelle.
Les Muffati et Vox Luminis - Eglise de Sablé en 2016 / © Festival de Sablé
Les Muffati et Vox Luminis - Eglise de Sablé en 2016 / © Festival de Sablé

Soutenir l’émergence : un engagement du Festival de Sablé

Fidèle à sa volonté d’épauler les jeunes musiciens au début de leur carrière, le Festival de Sablé reçoit cette année trois jeunes directrices artistiques, la claveciniste Camille Delaforge et la mezzo-soprano Anna Reinhold à la tête de leur formation Il Caravaggio et Fiona-Émilie Poupard, qui vient de fonder son ensemble Le Quadrige. La jeune génération de solistes est invitée sur de nombreuses productions lyriques, comme le baryton-basse Guilhem Worms, ancien élève de l’Académie de Sablé en 2011 et 2012. Une fois encore, cette formation de référence pour l’enseignement de la musique baroque, qui se tient tous les ans aux côtés du Festival, confirme son engagement en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes musiciens, futurs talents de la scène baroque de demain.

Déjeuner sur l'herbe... / © Festival de Sablé
Déjeuner sur l'herbe... / © Festival de Sablé



Sur le même sujet

toute l'actu musique

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus