Les communes vendéennes se préparent à accueillir le Tour de France 2018

Fontenay-le-Comte, sous-préfecture de Vendée, accueillera l'arrivée de la première étape du Tour 2018, partie de Noirmoutier. Le dernier passage du Tour en Vendée remonte au départ d'Olonne-sur-Mer le 4 juillet 2011 (gauche) et à la victoire, la veille, de la Team Garmin-Cervelo au contre-la-montre par équipe des Essarts (droite), menée par le Norvégien Thor Hushovd, porteur de la tunique à pois. / © MAXPPP
Fontenay-le-Comte, sous-préfecture de Vendée, accueillera l'arrivée de la première étape du Tour 2018, partie de Noirmoutier. Le dernier passage du Tour en Vendée remonte au départ d'Olonne-sur-Mer le 4 juillet 2011 (gauche) et à la victoire, la veille, de la Team Garmin-Cervelo au contre-la-montre par équipe des Essarts (droite), menée par le Norvégien Thor Hushovd, porteur de la tunique à pois. / © MAXPPP

Avec le grand départ du Tour de France 2018 en Vendée, pas moins de quatre communes du département accueilleront un départ ou une arrivée d'étape. Comment ont-elles été choisies ? Que leur apportera la compétition ? Réponse des maires de Fontenay-le-Comte et Mouilleron-Saint-Germain.

Par Valentin Pasquier

Les deux villes de l'est de la Vendée sont loin de se ressembler. Fontenay-le-Comte, sous-préfecture et forte de 13 000 habitants, et Mouilleron-Saint-Germain, commune nouvelle de 1 800 âmes, vont pourtant toutes les deux accueillir une étape du Tour de France en 2018. Avec Noirmoutier et La Roche-sur-Yon, elles sont les quatre villes vendéennes choisies par ASO, l'organisateur du Tour, pour débuter l'édition 2018.

La traversée des ces deux communes, distantes de 25 kilomètres, interviendra juste après le grand départ, placé au passage du Gois... Comme lors des éditions 2005 et 2011. "On aime le vélo en Vendée, assure Valentin Josse, maire de Mouilleron-Saint-Germain. Nous avions été village intermédiaire en 2011 lors de la première étape et nous en avons tiré une belle expérience", ajoute l'élu, qui n'a pas hésité à candidater lorsque le conseil départemental de Vendée recherchait des villes d'accueil consécutives au grand départ.


"Le Tour de France prévoyait ce grand départ en Vendée en 2018 ou 2019, raconte Jean-Michel Lalère, le maire de Fontenay-le-Comte. Nous nous étions positionnés depuis plusieurs années déjà [pour accueillir une arrivée] et la situation de Fontenay, dans le prolongement de la côte, était idéal pour terminer cette première étape partie du Gois" C'est chose depuis le 28 février : Fontenay a officiellement été annoncée comme arrivée de la première étape du Tour 2018. 

Des organisateurs à la recherche de patrimoine

"Ce sera l'occasion pour certaines équipes de se faire remarquer par une victoire au sprint, prédit Jean-Michel Lalère. Nous espérons que l'étape soit un succès populaire qui attirera des retombées en termes d'image, d'hôtellerie et de restauration". La ville Renaissance - présentée comme "la plus belle ville de Vendée" par son maire - et son château de Terre-Neuve pourront se dévoiler aux téléspectateurs grâce aux plans aériens en marge de la course.

Manuel Valls, alors Premier ministre, en visite à Mouilleron en 2014, devant la maison natale de Georges Clémenceau. Avec l'écharpe tricolore, Valentin Josse, maire de la ville, accompagné du député PS Hugues Fourage, au centre. / © MAXPPP
Manuel Valls, alors Premier ministre, en visite à Mouilleron en 2014, devant la maison natale de Georges Clémenceau. Avec l'écharpe tricolore, Valentin Josse, maire de la ville, accompagné du député PS Hugues Fourage, au centre. / © MAXPPP

Après l'arrivée à Fontenay-le-Comte, le peloton prendra le départ de la deuxième étape à Mouilleron-Saint-Germain. Une commune nouvelle née en 2016, mais qui possède un patrimoine qui n'a pas laissé ASO de marbre. L'ancienne commune, Mouilleron-en-Pareds a vu naître Georges Clémenceau et le maréchal Jean de Lattre de Tassigny.

L'homme qui a signé le Traité de Versailles pour la France en 1919 est né dans le même village vendéen que l'homme qui a paraphé la capitulation allemande à Berlin en 1945. C'est une extraordinaire statistique, observe Valentin Josse.


Bien qu'opposés idéologiquement, les deux hommes s'étaient réconciliés autour de l'inauguration du monument aux morts de leur village natal en octobre 1921. "Mouilleron est un symbole de l'unité française, quelque chose qui fait du bien avec tous les clivages que l'on connaît aujourd'hui en France, constate le maire. ASO a trouvé fort le symbole que nous défendions". La commune compte bien faire valoir son musée consacré aux deux célèbres natifs de Mouilleron, devant lequel passera le peloton.


Un an et demi de préparation

Mais avant, un an et demi de défi attend ce village. Car pour accueillir un départ ou une arrivée d'étape, une commune doit remplir un certain nombre de critères. "Nous avons la chance de ne pas avoir de rond-points, seulement un secteur pavé dans le centre qui sera sans doute à modifier, décrit l'édile de Mouilleron. Mais pour le moment, la priorité est de trouver des stationnements pour tous ces visiteurs. Nous allons entamer des discussions avec le monde agricole pour occasionnellement utiliser des champs." Plusieurs milliers de personnes seront attendues aux abords du village pour le dimanche 1er juillet 2018. Soit plus de dix fois la population du village.

Avant d'être propriété du Département, les moulins de la colline de Mouilleron ont appartenu à la famille de Lattre... qui les avaient acquis sur les conseils de Clémenceau. / © CC
Avant d'être propriété du Département, les moulins de la colline de Mouilleron ont appartenu à la famille de Lattre... qui les avaient acquis sur les conseils de Clémenceau. / © CC


À Mouilleron comme à Fontenay, les élus souhaitent rendre l'événement sportif le plus populaire possible. "Nous allons unir nos associations pour animer l'arrivée", prévient Jean-Michel Lalère. Valentin Josse prend l'accueil de la Châtaigneraie de l'édition 2005 en exemple : " La ville (située à 20 km de là, NDLR) avait créé l'opération "Trois jours autour du Tour" pour animer le départ de l'étape. Nous avons l'intention de partir sur le même format!"

Sur le même sujet

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus