La Joséphine. Une marche et une course pour la bonne cause à la Roche-sur-Yon

10.000 femmes ont pris le départ d'un événement sportif qui veut voir la vie en rose / © Damine Raveleau
10.000 femmes ont pris le départ d'un événement sportif qui veut voir la vie en rose / © Damine Raveleau

10.000 femmes ont pris le départ ce matin pour une marche et une course. Un acte solidaire qui s'est traduit par un flot de maillots roses sillonnant la ville. Une belle manifestation pour lutter contre le cancer du sein.  

Par Evelyne Jousset

Proposé à l'occasion de l'opération "Octobre Rose", ce défi sportif a rassemblé des femmes de 16 ans et plus autour d’une action solidaire : la lutte contre le cancer du sein. L'édition 2017, permettra de reverser à la Ligue contre le cancer un chèque de 50 000 euros puisque sur les 10 euros d'inscription 5 euros sont reversés à la Ligue contre la cancer. 
Cette 3ème édition a été un véritable succès. Le départ s'est fait par le bas de la rue Foch. Selon leur parcours (course ou marche) les sportives étaient dans deux couloirs distincts situés rue du Maréchal Foch puis sur la rue Allende.
Après une boucle en suivant le tracé du Pentagone, avec un passage par le haras, elles ont rjoint la rue Clemenceau pour atteindre la ligne d’arrivée place Napoléon. 

Depuis hier la place Napoléon a accueilli des animations offertes par les partenaires de cette opération. Des démonstrations sportives d’escrime et d’aviron proposées par le Cercle d’escrime yonnais et l’association Aviron 85. Mais aussi de la danse et de la musique. La compagnie Le Labo a présenté ses chorégraphies et le groupe DRH a donné un concert en fin d'après-midi. Partenaire également, la CPAM de la Vendée a proposé un flash mob.

Dépistage pour les 50-74 ans 

Une journée pour appeler que le cancer du sein n'est pas une fatalité qu'il guérit. Qu'il faut se soumettre au programme de dépistage du cancer du sein organisé sous l’impulsion du ministère de la Santé, avec l'Assurance Maladie, les Conseils Généraux et le soutien de la Ligue contre le Cancer. Il s'inscrit dans le Plan Cancer. Il permet à toutes les femmes de 50 à 74 ans de bénéficier d'une mammographie, sans avance de frais, réalisée dans les meilleures conditions de qualité et de compétence des professionnels.
Le dépistage organisé n’est pas recommandé chez les femmes ayant un cancer du sein connu ou chez celles qui ont une prédisposition familiale au cancer du sein, pour lesquelles un autre mode de surveillance est recommandé.
Ce dépistage organisé prévoit pour chaque femme une mammographie des deux seins, avec au moins deux clichés pour chacun (prise de vue avec deux angles différents), précédée d'un examen clinique des seins et d’un interrogatoire sur les antécédents personnels ou familiaux de maladies du sein. 

Un clin d'oeil à notre consoeur journaliste Elodie Soulard en poste à la Roche-sur-Yon qui, grande sportive, n'a pas hésité à se lancer parmi les 10.000 participantes. 


© Damien Raveleau
© Damien Raveleau





Sur le même sujet

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus