Les Pays de la Loire sont une des régions qui rapportent le plus de médicaments en pharmacie

Les habitants des Pays de la Loire rapportent en moyenne 200 grammes de médicaments non utilisés en pharmacie par an. / © FRANCK FIFE / AFP
Les habitants des Pays de la Loire rapportent en moyenne 200 grammes de médicaments non utilisés en pharmacie par an. / © FRANCK FIFE / AFP

Les Pays de la Loire sont la 3e région qui a restitué le plus de médicaments non utilisés en pharmacie avec 200 grammes par habitant, sur les près de 12 000 tonnes collectées au total en France.

Par Cécilia Sanchez (avec AFP)

Les habitants des Pays de la Loire sont des bons élèves. En 2016, chaque habitant a rapporté 200 grammes de médicaments non utilisés à la pharmacie. 

63% des médicaments non utilisés sont redonnés

En France, près de 11 884 tonnes de médicaments ont été récupérées, environ 63% du total estimé, selon l'association Cyclamed, qui organise la collecte des médicaments. Et si l'on ajoute les emballages et les produits de parapharmacie, le total grimpe jusqu'à 15 874 tonnes !


Pour la remise des médicaments, c'est un peu moins bien qu'en 2015, quand 12 108 tonnes de médicaments avaient été amassées. Mais concernant les produits de parapharmacie, la collecte reste stable : 15 477 tonnes.

La 1e place revient à la Bourgogne-Franche-Comté

En tout cas, les Pays de la Loire font partie des 3 meilleures régions. Un Français rapporte en moyenne 181 grammes de médicaments. En Pays de la Loire, on grimpe à 200 grammes. Mais nous sommes doublés par les Hauts-de-France (217 grammes) et par la première de la classe, la Bourgogne-Franche-Comté (225 grammes).



Mais pourquoi ramener les médicaments non utilisés ? Pour préserver notre planète ! Ils sont éliminés par des incinérateurs, qui récupèrent l'énergie pour du chauffage ou de l'éclairage. Et en 2016, 7 000 logements ont pu être alimentés toute l'année grâce aux 11 884 tonnes de médicaments détruits. Cela signifie qu'un logement est chauffé et éclairé pendant un an avec 1,70 tonne de produits supprimés. Un bon geste pour la planète.

Sur le même sujet

YO-YO à Nantes

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés