Absente depuis 2009, une ligne maritime relie à nouveau Pornic à Noirmoutier

© L'Evasion Pornic-Noirmoutier
© L'Evasion Pornic-Noirmoutier

Depuis 2009, Noirmoutier était inaccessible par la mer depuis Pornic. Thomas Labis, armateur et capitaine de L’Évasion, a repris l'affaire à l'automne dernier. Après avoir été confrontée à plusieurs obstacles, la liaison touristique est fonctionnelle depuis ce samedi. 

Par Cathy Dogon

Il a eu le feu vert, après plusieurs aller-retours entre les services publics, les services techniques et son bateau. Mais Thomas Labis peut reprendre la barre de L'Evasion III, ce samedi 15 avril, et acheminer les plaisanciers jusqu'à Noirmoutier. 

Depuis 2009, il n'existait plus de liaisons maritimes entre Pornic, en Loire-Atlantique, et l'île de Noirmoutier, rattachée à la Vendée. Seul chemin possible alors : la route, en 1h20 contre 45 minutes en mer.

La Pimpante, ancienne navette, avait sombré il y a quasiment 8 ans jour pour jour au Vieux-Port. Entre temps, Finist'mer s'était positionné mais l'affaire n'avait pas abouti. La cause : le Trentemoult II n'était pas aux normes. 

Entre temps, les travaux d'aménagement du ponton du port de la Noëveillard, à Pornic, et la rénovation de l'estacade du Bois de la Chaise, à Noirmoutier, n'ont pas accéléré les démarches.


Il en fallait plus pour décourager le Normand, Thomas Labis, qui, avec sa compagne a acheté L'Evasion, et cherché un nouveau port d'attache. Posé à Pornic, l'ancien marin-pêcheur réalise à partir de ce samedi 15 avril deux trajets, aller-retours, par jour. Toutes les informations sur la page Facebook

 

Sur le même sujet

ND DEs Landes : Yannick Favennec interpelle Nicolas Hulot

Près de chez vous

Les + Lus