publicité

Aisne: "Bois-Belleau", le nom de la nouvelle mission du Charles De Gaulle

Le porte-avions Charles De Gaulle mène depuis quelques jours une mission avec la Marine américaine dans l’océan Indien et le golfe arabo-persique. Une mission baptisée Bois-Belleau en hommage à la bataille éponyme dans l'Aisne qui marque l'entrée dans la Grande Guerre Mondiale des Etats-Unis.

  • Par Jennifer Alberts
  • Publié le 05/12/2013 | 15:33
© MAXPPP
© MAXPPP
Le 27 mai 1918, la situation est critique : 30 divisions ennemies viennent de percer le front du Chemin des Dames et s’enfoncent dans les lignes françaises jusqu’à 50 km, entre Noyon et Reims.

Immédiatement, la 10e Division Coloniale, aidée par des troupes américaines, se porte à hauteur de Château-Thierry pour tenter d’empêcher les forces allemandes à franchir la Marne. Les combats sont alors acharnés dans ce secteur, notamment au Bois-Belleau, où les 152e et 158e Régiments d’Infanterie essuient de lourdes pertes. Le 2 juin, la 2e Division américaine, composée par le 23rd Infantry Regiment et une brigade de Marines, jusque là placée en réserve, arrive en renfort. L’avancée ennemie est stoppée.

Trois jours plus tard, les forces américaines lancent une contre-attaque. Elle durera 3 semaines, le temps de reconquérir le Bois-Belleau et les villages environnants. Au total, les pertes alliées s’élèvent à plus de 1.800 tués et à près de 8.000 blessés. Cette bataille restera la plus meurtrière pour les Etats-Unis jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale.

Les combats de Bois-Belleau ont permis d’arrêter une offensive allemande de grande ampleur susceptible de menacer Paris.

La bataille de Bois-Belleau tient une place très importante dans l’histoire de l’armée américaine: elle a marqué le début de l’implication des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale et qu’elle est considérée aujourd’hui comme ayant été le premier engagement majeur du corps des Marines.

Cette bataille constitue un symbole pour les relations franco-américaines: à titre d'exemple, 2 navires de la marine américaine ont porté le nom de “USS Belleau Wood”. 

C’est pour cette raison que le nom de “Bois-Belleau” a été donné à la nouvelle mission du porte-avions Charles de Gaulle dans l’océan Indien et le golfe arabo-persique.

Cette mission durera jusqu’en février 2014. Elle implique le pétrolier-ravitailleur Meuse, d’un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA), la frégate de défense aérienne Forbin et la frégate anti sous-marine Jean de Vienne autour du Charles de Gaulle. Sur le porte-avions, 10 avions Rafale, 10 Super Etendard Modernisés, 2 Hawkeye et de 5 hélicoptères, dont une “antique” Alouette III.





les + lus

les + partagés