publicité

Gastro-entérite : Amiens, l'une des villes les plus touchées de France !

La gastro-entérite s'installe comme chaque hiver en France métropolitaine, et a entraîné 151.000 nouveaux cas la semaine dernière, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. La ville d'Amiens est très touchée par l'épidémie...

  • Avec l'AFP
  • Publié le , mis à jour le
© france 3 Picardie

© france 3 Picardie

Les cas devraient continuer d'augmenter cette semaine, selon le réseau. Mais il faudra attendre une seconde semaine consécutive au-dessus du seuil épidémique pour confirmer le démarrage de l'épidémie.

 

Epidémie de gastro-entérite

Avec : Stéphane Foulon Médecin généraliste, urgentiste; Laurent Colomb Papa de Garence; un reportage de Zhora Hamdane, Aurélien Barège et Sébastein Le Fur  -   - 

© france 3 Picardie | Source : Institut de Veille Sanitaire de la région Nord

© france 3 Picardie | Source : Institut de Veille Sanitaire de la région Nord


Cette première semaine de janvier, 11,6 % des recours aux SOS Médecins étaient liés à la gastro-entérite.

Surveillance des gastro-entérites aiguës :


• En France métropolitaine, l’activité pour gastro-entérites aiguës est en forte augmentation. D’après le réseau Sentinelles, le seuil épidémique est franchi pour la première semaine. Il faut attendre une deuxième semaine de dépassement de seuil pour confirmer l’arrivée de l’épidémie.

En Picardie, une forte hausse de l’activité des SOS Médecins

• En Nord-Pas-de-Calais, on observe une augmentation de la part d’activité en médecine ambulatoire qui demeure sous le seuil d’alerte régional. L’activité hospitalière reste stable.

Les symptômes : 


Les malades atteints de gastro-entérite souffrent le plus souvent de diarrhées et de vomissements pendant deux à trois jours. Cette infection est désagréable mais sans danger pour la plupart d'entre nous.
Elle se caractérise aussi par des migraines, des courbatures, de la fièvre et de la fatigue. Les personnes âgées et les enfants sont les plus fragiles, elle peut provoquer chez eux des déshydratations très importantes.

Quelques conseils...

Pour éviter la dissémination de l'infection d'origine virale ou bactérienne, l'hygiène de base s'impose : il s'agit notamment de se laver les mains avec de l'eau et du savon en sortant des toilettes et avant de préparer les repas ainsi qu'avant et après le change de bébé. Une solution hydro-alcoolique peut le cas échéant être utilisée.

les + lus