publicité

Le député LR de l'Oise Edouard Courtial veut soumettre les aides sociales à un "engagement républicain"

Proche de Nicolas Sarkozy, le député de l'Oise et président du conseil départemental Edouard Courtial va déposer une proposition de loi obligeant les bénéficiaires des aides sociales à signer un "engagement citoyen". En cas de non-respect de cet engagement, ils perdraient leurs droits...

  • Par Jennifer Alberts
  • Publié le 22/02/2016 | 17:19, mis à jour le 22/02/2016 | 17:37
© DR

© DR

Cette proposition de loi devrait être déposée cette semaine à l'Assemblée Nationale et elle fait déjà polémique: le député Les Républicains de l'Oise Edouard Courtial souhaite que tous les bénéficiaires des aides sociales telles que les allocations familiales, les aides au logement ou la prestation de compensation du handicap, l'allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou le RSA signent "un engagement républicain réaffirmant le lien à la nation"


Un dispositif prêt à être appliqué dans l'Oise

"Dans mon département, le dispositif est prêt. Il ne me manque plus que la loi pour le mettre en application", a confié ce proche de Nicolas Sarkozy au Parisien.

Le formulaire de cet "engagement" a déjà été crée. Il s'agit d'une attestation manuscrite sur l’honneur d’adhésion et de respect des "principes fondamentaux" de la République française que sont par exemple la laïcité et l'égalité homme-femme. Si la loi est adoptée, toute personne ou association qui demande une aide au Conseil départemental de l'Oise devra signer ce formulaire:



Suspension des aides en cas de refus 

"En cas de refus, l’aide ne sera pas accordée et en cas de non-respect flagrant, les aides départementales ne seront plus réattribuées.", précise le Conseil départemental de l'Oise dans un communiqué qui rappelle que "dès juillet dernier, les aides au permis de conduire à destination des jeunes avaient déjà été conditionnées à 70 heures de travail bénévole."


"Salauds de pauvres"

Les réactions ne se sont pas faites attendre à l'annonce des intentions d'Edouard Courtial, notamment à gauche.

Pascale Boistard, secrétaire d'Etat aux personnes âgées et à l'autonomie et ex-députée PS de la Somme, suggère à Edouard Courtial d'être "plus inspiré à s'occuper réellement des problèmes plutôt que de vouloir ressembler au Maire de Béziers. Pour lutter contre le FN il faut résoudre les problèmes pas en créer des imaginaires."

Pour le sénateur communiste de l'Oise, Jean-Pierre Bosino, "monsieur Courtial persiste et signe : salauds de pauvres qui trichent toujours!! A quand un contrat avec les patrons pour la création d'emplois en contrepartie de 40 milliards de CICE , de 60 milliards de réduction de cotisations, et autres optimisation fiscale, sans parler des 60 milliards de fraude fiscale!!! En vérité c'est toujours la même chose il faut faire payer les plus modestes, celles et ceux qui travaillent ou sont privés d'emploi du fait des politiques à la Sarkozy ou à la Hollande."

Des réactions également dans le propre camp du conseiller politique de Nicolas Sarkozy qui témoignent des désaccords sur la ligne politique au sein des Républicains. Ainsi, Sébastien Lecornu, proche de Bruno Le Maire et président du Conseil départemental de l'Eure fustige cette idée: "La droite ne doit pas se caricaturer avec des idées gadgets".

Tandis qu'Eric Ciotti, président LR des Alpes-Maritimes, estime que "rappeler un engagement républicain n'est pas non plus inutile"...



 

les + lus
les + partagés
publicité
Toute l'actualité des élections régionales 2015 sur francetv info
Toute l'actualité des élections régionales avec francetvinfo