publicité

Eppeville (80) : ils souhaitent créer une Scop pour sauver leur emploi

La société Armatures du Nord, spécialisée dans le BTP a été liquidée en mars dernier. Les 130 salariés ont décidé de s'associer et de créer une Scop pour sauver leur entreprise.

  • Par Halima Najibi
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Picardie

© France 3 Picardie

A Eppeville dans la Somme, tout a commencé fin mars par une mauvaise nouvelle : la liquidation d'une usine d'armatures métalliques. Elle laisse près de 130 salariés sur le carreau.

Depuis, certains d'entre eux ont décidé de reprendre les choses en main. Une SCOP, société coopérative et participative, est en cours de création. 

Eppeville (80) : la naissance d'une SCOP

Avec : Jean-Philippe Sergent Secrétaire (CFDT) du CE; Jean-Michel Bondu Président de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire; un reportage de Laurent Pénichou, Didier Bert et Nicolas Duchet


Les salariés sont au chômage, mais le projet de Scop leur redonne de l'espoir. "Il ne faut pas lâcher l'affaire, il faut continuer", témoigne un salarié. "Je ne vois pourquoi cela ne repartirait pas," ajoute un autre.   

Depuis plusieurs mois un groupe de 9 salariés travaillent sur le projet de Scop. Mais ils ont besoin d'argent et de nouveaux clients pour continuer à faire tourner l'entreprise. Leur carnet de rendez-vous est chargé : banques, ministère et clients.  Et leur acharnement va peut-être payé. Un contrat important pour la ligne 14 du métro de Paris leur sera peut-être alloué dans les jours prochains. Grâce à ce nouveau chantier, ils espèrent embaucher entre 40 et 50 personnes.  

"On peut arriver à mobiliser un groupe autour d'un projet. Mais il faut un marché, des clients, et une rentabilité suffisante, pour pouvoir fonctionner dans de bonnes conditions" souligne Jean-Michel Bondu, le président de la Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire.  

les + lus