Passez d’une vidéo à l’autre pour découvrir votre playlist
Votre prochaine playlist
commencera dans 5 secondes

Histoires 14-18 : La popote du poilu

Pendant la Grande Guerre, les soldats vivent et se nourrissent bien souvent sur les zones de combat elles-mêmes. Une gigantesque organisation humaine et matérielle va se mettre en place pour approvisionner les troupes en boissons et nourriture, des denrées que les poilus vont baptiser d'un mot d'argot, la popote.

Dans l'armée française, chaque soldat reçoit par ration 700g de pain, 500g de viande, 100g de légumes secs et bien sûr un bol de la fameuse soupe du poilu. Dès 1915, l'armée...

Lire la suite de l'article

Par M. Guillerot

Source archives : Pathé

© France 3