Passez d’une vidéo à l’autre pour découvrir votre playlist
Votre prochaine playlist
commencera dans 5 secondes

Histoires 14-18 : Assevent, la nécropole partagée


Février 1916, un an et demi après le siège de Maubeuge, les ruines des forts sont déblayées. On découvre que beaucoup de corps y restent ensevelis, d’autres sont dispersés dans des fosses provisoires dans la campagne environnante. Au total, ce sont 2000 corps en attente de sépulture. Pour des raisons d’hygiène, les autorités allemandes d’occupation décident alors de créer un cimetière commémoratif : elles proposent aux maires du canton d’y transférer les dépouilles militaires de l’un et...

Lire la suite de l'article

Par F. Mabille

Source archive : Association de sauvegarde du Fort de

© France 3