Passez d’une vidéo à l’autre pour découvrir votre playlist
Votre prochaine playlist
commencera dans 5 secondes

Histoires 14-18 : les boucheries militaires

Le soldat français est de toutes les armées le soldat le mieux nourri ! C'est le ministère de la guerre qui le dit. 500 grammes de viande. Voilà la ration promise chaque jour au Poilu. Les bœufs sont condamnés. Tout au long de la guerre, les boucheries militaires ne vont pas chômer.

Dans son livre « Voyage au bout de la nuit », le cavalier Louis-Ferdinand Céline décrit un abattage en août 14. Les toiles de tente sont étendues sur l’herbe. Il y a du sang partout. Moutons éventrés, tripes...

Lire la suite de l'article

Pathé Gaumont - Gallica BNF - BDIC Fonds

© France 3