90 emplois seront supprimés en 2013 au Crédit Agricole Charente-Périgord

La caisse Charente-Périgord du Crédit Agricole va supprimer 90 postes sur les 1 230 qu'elle compte en 2013. L'information a été révélée par le syndicat Sud qui parle d'une "décision scandaleuse".

  • Par Christine Hinckel
  • Publié le , mis à jour le
© France3

© France3

Il s'agirait  de 38 départs en retraites non remplacés et de 52 contrats à durée déterminée qui ne seront pas renouvelés, le plan portera sur les agences des deux départements.
Le syndicat Sud évoque des licenciements déguisés alors que les finances de la  caisse régionale se portent très bien, la banque étant largement bénéficiaire.
Pour sa part, dans un communiqué, la direction de la caisse rappelle "qu'elle a embauché 192 personnes depuis 2009 en Charente et en Dordogne et qu'elle souhaite maintenir sa présence sur le territoire (120 agences)". Ce projet est présenté comme une "démarche d'adaptation de son organisation commerciale".

Ecoutez la réaction de François Vasquez, délégué syndical Sud du Crédit Agricole. Il dénonce cette décision alors que la banque est l'un des plus riches employeurs du département.

 

  • Les retraités manifestent pour leur pouvoir d'achat

    Partout en France, les retraités manifestaient jeudi 29 septembre pour dénoncer leur faible pouvoir d'achat. L'annonce de la non-revalorisation de leur retraite au 1er octobre attise leur colère.

    Mis à jour aujourd'hui à 13h18
  • 150 Alsaciens manifestent à Strasbourg pour de meilleures retraites

    Neuf syndicats appelaient à une journée de mobilisation nationale pour exiger la revalorisation des retraites et des pensions dès le 1er octobre. L'Alsace compte quelque 350.000 retraités.

    Publié aujourd'hui à 12h52
  • Drôme:les surveillants bloquent la prison de Valence

    Des agents pénitentiaires dénonçant la "dégradation constante" de la sécurité ont mené ce jeudi 29 septembre des actions de blocages de nombreuses prisons en France, dont celle de Valence. Ils répondent notamment à l'appel du syndicat FO, le deuxième chez les surveillants après l'Ufap.

    Mis à jour aujourd'hui à 10h53
les + lus
les + partagés