Angoulême : enlevé par son père, Kaïs, 6 ans et demi, vivrait désormais en Irak

Kays a 6 ans et demi. Il a été enlevé par son père et serait en Irak. Sa grand-mère qui vit en Charente témoigne pour dénoncer la situation. Elle redoute une radicalisation du père de l'enfant.

  • Par François Gibert
  • Publié le , mis à jour le
© francetv

© francetv

Il y a quelques temps, le père de Kaïs prétexte l'obtention d'un passeport et un voyage au Maroc pour disparaître avec son fils. Depuis les nouvelles sont alarmantes et la maman de Kaïs reçoit des messages bien troublants :

Ma terre maintenant c'est ici (l'Irak). Le petit ne mettra plus jamais les pieds là où tu es. Tu le verras au paradis, tu sera fière de lui.


Car il s'agit bien de l'Irak. Grace à l'aide d'une association spécialisée sur les dérives sectaires liées à l'islam la mère et la grand-mère de Kaïs savent avec certitude que les photos ne viennent  pas de France mais bien d'Irak.

Là encore il était impensable que le père de l'enfant se radicalise. Le couple avait une vie normale, sortait, s'amusait. Un jour pourtant l'homme dit à sa femme :

Un jour j'aimerais bien pourtant mourir pour ma religion.


Depuis cette disparition, la grand mère de Kaïs multiplie les actions pour essayer de le retrouver.

Le témoignage bouleversant de Karima Cherif, la grand-mère de Kaïs, au micro de Bruno Pillet, Cécile Landais et Philippe Ritaine
Disparition de Kaïs, enlevé par son père

les + lus
les + partagés