publicité

La Rochelle : le plus vieux bateau pilote du monde en restauration

Madcap est le plus ancien cotre-pilote connu au monde et il est toujours en état de naviguer. Amoureusement entretenu par ses précédents propriétaires et toujours maintenu à flot dans un bassin du Musée maritime, son propriétaire vient de demander son classement en qualité de Monument Historique.

  • Par Bernard Dussol
  • Publié le , mis à jour le
La Madcap sera-t-il classé au répertoire des bateaux de travail en qualité de Monument Historique ? © Yann Salaün (FTV)

© Yann Salaün (FTV) La Madcap sera-t-il classé au répertoire des bateaux de travail en qualité de Monument Historique ?

Voici enfin le reportage réalisé par Yann Salaün, Pierre Lahaye et Nadine Pagnoux-Tourret  qui ont rencontré le propriétaire actuel de Madcap.
Restauration de Madcap
Madcap a quitté le Musée maritime afin de subir une révision complète dans le chantier naval Despierres, situé en plein centre ville de La Rochelle. Ce bateau -venu du fond de l'histoire maritime- doit être bichonné afin qu’une sixième génération de marins ait le privilège de naviguer à son bord.

Paréllèlement à ces travaux de restauration, son propriétaire vient de constituer un épais dossier à destination du ministère de la Culture. Son objectif : voir MADCAP figurer au répertoire du Patrimoine National des bateaux de travail en qualité de Monument Historique. La demande a de fortes chances d'aboutir : les cotres-pilotes ont accompagné l’essor du trafic maritime tant en Grande Bretagne qu’en France.

Au même titre que les dragues, remorqueurs, baliseurs, chalutiers, bateaux de sauvetage et bateaux-phares, les cotres-pilotes sont des « bateaux de travail », des voiliers construits en bois. Ils devaient être solides, marins, capables d’affronter des conditions de mer difficiles. Leur zone d’intervention s’étalait de la Manche à la mer du Nord.

Les cotres-pilotes ont constitué pendant très longtemps une référence dans le domaine de l’architecture navale et de très nombreux bateaux de travail (langoustier, thonier) ont repris les lignes d’eau de ces navires qui faisaient partie du paysage des ports marchands du XIXe siècle.


 

L'actu de votre région en vidéo

Une famille bretonne porte plainte après l'incendie du camping à Oléron

Reportage de François Privat, France 3 Bretagne, Pierre Lahaye et Josiane Etienne

les + lus
les + partagés