publicité

Accident à Rochefort : le père d'une victime veut porter plainte contre Eiffage

Eric Audet, le père d'une des victimes de l'accident veut porter plainte contre Eiffage, responsable selon lui du drame survenu le 11 février dernier à Rochefort. Son fils unique Florian, décédé dans le drame, allait fêter son seizième anniversaire.  

  • Par Hugo Lemonier
  • Publié le , mis à jour le
© Yann Foreix/Maxppp

© Yann Foreix/Maxppp

A l'annonce de la mort de son enfant, Eric Audet a ressenti "de la rage et de la colère". Pour lui, Eiffage est "directement responsable" de l'accident survenu à Rochefort le 11 février dernier, quoiqu'ait pu faire le chauffeur du camion. Son fils unique, Florian, aurait dû fêter ses 16 ans à la fin du mois.

"Je travaille à la sécurité pour la SNCF. Et pour moi, quand on est une entreprise de transport, on est responsable de ses employés. Quoiqu'il arrive", affirme-t-il, lapidaire.

Très vite, Eric Audet fait part de son intention d'aller en justice aux enquêteurs qui l'auraient, selon lui, encouragé dans sa démarche. Une information impossible à recouper. Il nous annonce avoir pris contact avec un avocat pour se constituer partie civile dans ce dossier.

Pour cet homme de 39 ans, le traumatisme a été d'autant plus important que les enquêteurs ont refusé de lui laisser voir la dépouille de son fils, en raison de l'extrême déterioration du corps. Habitant à Tonnay-Charente, il était scolarisé au lycée professionnel du Pays d'Aunis à Surgères.

Un père meurtri, désormais muré dans son silence

Dans l'article de Sud Ouest, le père de Florian affirme "vouloir demander des millions de dommages et intérêts". Depuis, il est la cible de ce que sa compagne appelle la "méchanceté gratuite" des internautes. Certains accusent Eric Audet de vouloir "s'enrichir sur la mort de son enfant". Voici un florilège de ces commentaires :
Commentaire tiré de la page Facebook de Sudouest.fr Charente-Maritime © Facebook

© Facebook Commentaire tiré de la page Facebook de Sudouest.fr Charente-Maritime

Commentaire tiré de la page Facebook de Sudouest.fr Charente-Maritime © Facebook

© Facebook Commentaire tiré de la page Facebook de Sudouest.fr Charente-Maritime

"A aucun moment cela n'a été une question d'argent ! Eric veut faire payer Eiffage pour qu'un tel drame ne puisse plus se reproduire", s'exclame sa compagne, jointe cet après-midi par téléphone. Selon elle, Eric Audet souhaiterait aujourd'hui "rétablir la vérité" mais refuse pour l'heure de s'exprimer à nouveau dans les médias.

D'après sa compagne, le père de Florian se sentirait bien seul dans son combat : en effet, jusqu'ici, aucune autre famille n'a souhaité se lancer dans une procédure en justice contre la société Eiffage dans cette affaire.

Les deux juges d'instruction du Tribunal de grande Instance de La Rochelle ont décidé d'organiser une reconstitution de l'accident de Rochefort qui aura lieu jeudi matin, très exactement une semaine après le drame qui s'est soldé par mort de 6 adolescents.

les + lus
les + partagés