Soyaux : un médecin ORL soupçonné d'escroquerie

Manuel Albertyn est un médecin ORL de 47 ans qui dispose d'une solide clientèle au sein du Centre Clinical de Soyaux (16). Mais il vient d'être mis en examen pour escroquerie. La justice lui reproche d'avoir détourné quelques 260 000 euros en 3 ans, révèlent nos confrères de Sud-Ouest.

  • Par Bernard Dussol
  • Publié le
Le Centre Clinical de Soyaux (16) où exerce le docteur Manuel Albertyn qui peut continuer à exercer son activité © Google Street View

© Google Street View Le Centre Clinical de Soyaux (16) où exerce le docteur Manuel Albertyn qui peut continuer à exercer son activité

Le docteur Manuel Albertyn vient de passer deux jours en garde à vue à la SRPJ de Limoges. Présenté à un juge d'instruction, le magistrat l'a mis en examen pour escroquerie au détriment de la Sécurité Sociale.

Il lui est reproché d'avoir multiplié les actes médicaux injustifiés en utilisant de manière abusive la carte vitale de ses patients. On lui reproche aussi des "actes" répétés sur les mêmes personnes et des "actes" injustifiés, notamment par rapport à l'âge de certains patients.

Ce médecin de nationalité belge avait été repéré par les enquêteurs de la Sécurité Sociale depuis de nombreux mois qui lui avaient envoyé un questionnaire auquel il n'a jamais répondu. Des policiers étaient également passés dans son cabinet pour effectuer une perquisition. Désormais il vient de se faire rattraper par une affaire qui est loin d'être finie.

Au nom du respect de la présomption d'innocence, le juge d'instruction l'a remis en liberté. L'ORL continue donc d'exercer son métier dans son cabiçnet de Soyaux et refuse de répondre aux questions lorsqu'on cherche à le joindre par téléphone.

L'actu de votre région en vidéo

Rugby féminin : les Poc'ettes de La Rochelle contre Bayonne

Reportage de Freddy Vetault, Antoine Morel et Martine Sitaud

les + lus
les + partagés