Ciments Lafarge : assemblée générale sur le site de La Couronne

Suite à l'annonce de la suppression de 89 postes sur 117 dans la cimenterie de La Couronne, près d'Angoulême (Charente), les syndicats FO et CGT ont organisé une Assemblée générale afin de décider des actions à mener pour la suite.

  • Célia Mascré
  • Publié le , mis à jour le
Assemblée générale sur le site de la cimenterie de La Couronne © Jerôme Deboeuf

© Jerôme Deboeuf Assemblée générale sur le site de la cimenterie de La Couronne

Le cimentier franco-suisse LafargeHolcim, qui a annoncé mercredi 3 février la modernisation de la cimenterie de La Couronne (Charente), va supprimer 89 postes sur le site. Cette mesure entre dans un plan de restructuration national prévoyant 117 millions d'euros d'investissements et 202 suppressions de emplois.

En réaction à cette annonce, les syndicats CGT et FO ont organisé ce matin une Assemblée générale où environ soixante employés étaient présents. Objectif, décider des actions à venir : se battre, organiser des grèves, consulter des cabinets d’experts afin de vérifier que la société est dans son bon droit. Un vote est prévu la semaine prochaine afin de demander aux salariés s'ils souhaitent la gestion des négociations sociales par les syndicats ou se battre contre ces mesures drastiques. 

AG à La Couronne (Charente) devant la cimenterie Lafarge
Au niveau national, les négociations concernant les mesures sociales débuteront le 15 février, a-t-on précisé de source syndicale. Un rassemblement  est prévu le 17 février prochain à Clamart, dans les Hauts-de-seine (92). Lafarge France emploie plus de 4.500 salariés répartis sur plus de 400 sites, dans trois activités (ciments, granulats, bétons).

L'actu de votre région en vidéo

Poitiers : les étudiants de l'ENSMA assistent au décollage de Thomas Pesquet

Reportage de Marie-Ange Cristofari, Laurent Pelletier et Carine Grivet.

les + lus