Conseil régional ALPC : les indemnités des conseillers régionaux du Poitou-Charentes et du Limousin en hausse

Les 183 nouveaux conseillers régionaux d'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes se réunissent aujourd'hui pour la première fois à Bordeaux pour élire le président de région. Leurs indemnités vont augmenter de 40% en Poitou-Charentes et de 75% en Limousin.

  • C.H
  • Publié le , mis à jour le
© France 3

© France 3

Cette augmentation découle de l'application de la loi qui prévoit le montant des indemnités des élus en fonction de l'importance de la population régionale. Avec la fusion de l'Aquitaine, du Limousin et du Poitou-Charentes, la nouvelle région se situe à l'échelon supérieur du barême, celui des régions de plus de 3 millions d'habitants ce qui n'était pas le cas auparavant pour le Poitou-Charentes et le Limousin. Les indemnités des nouveaux conseillers régionaux vont s'élever à 2 661 euros par mois. Elles étaient auparavant de 1 900 euros en Poitou-Charentes ( moins de 2 millions d'habitants) et de 1 500 euros en Limousin (moins d'un million d'habitants), celles des élus aquitains ne vont pas bouger.
Alain Rousset, président de la région ALPC, a indiqué qu'il choisissait d'appliquer le montant maximum du barême prévu par la loi. Le conseil régional de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine en revanche a décidé de s'aligner sur le niveau minimum des rémunérations prévu par la loi.


Moins de vice-présidences et un seul président

Mais au final même si les indemnités des conseillers régionaux sont supérieures à ce qu'elles étaient pour deux des anciennes régions, le budget total de la rémunération des nouveaux élus ne sera pas en hausse. Elle sera même en baisse par rapport à l'ensemble des trois précédentes assemblées car le nombre de vice-présidents (3 725 euros mensuels) passe de 40 à 15 et celui des présidents (5 512 euros) de 3 à 1.
Les indemnités des élus régionaux ALPC
  • Conseillers régionaux (183) : 2 661 euros brut mensuels
  • Vice-Présidents (15) : 3 725 euros bruts mensuels
  • Président (1) : 5 512 euros bruts mensuels
les + lus
les + partagés