CHU de poitiers : un centre de simulation unique en France

Apprendre la médecine dans les conditions réelles : c'est l'objectif du centre de simulation du CHU de Poitiers. Deux exercices uniques en France sont proposés aux étudiants : un cadavre revascularisé pour la chirurgie et un mannequin interactif qui réagit comme un vrai patient. 

  • Marine Rondonnier
  • Publié le
Les chirurgiens en fin de formation peuvent réaliser une opération sur un cadavre revascularisé © France 3 Poitou-Charentes

© France 3 Poitou-Charentes Les chirurgiens en fin de formation peuvent réaliser une opération sur un cadavre revascularisé

Ce centre de simulation est le seul en France à proposer de tels exercices aux médecins et chirurgiens en formation.

Le premier exercice se fait sur un modèle cadavérique revascularisé et ventilé dont les tissus ont une consistance si proche de la réalité que les étudiants en chirurgie se rendent compte tout de suite des conséquences de leurs gestes sur le patient. La faculté de médecine de Poitiers vient de l'inaugurer pour entrainer les chirurgiens à faire des opérations plus vraies que nature. Un exercice de simulation bluffant qui séduit même les professionnels.

Le second est un mannequin interactif qui réagit comme un patient aux soins qui lui sont prodigués. Même ses pupilles et ses yeux réagissent. 
Les étudiants en médecine suivent le scénario établi par les enseignants : le mannequin réagit comme un vrai patient. © France 3 Poitou-Charentes

© France 3 Poitou-Charentes Les étudiants en médecine suivent le scénario établi par les enseignants : le mannequin réagit comme un vrai patient.



Voyez plutôt le reportage de Marie-Noelle Missud, Laurent Gautier et Maud Coudrin
Les intervenants : 
- Pierre-Olivier Delpech, Médecin chirurgien-urologue
- Professeur Jean-Pierre Richer, Directeur du centre de dons des corps et du centre de simulation

CHU de poitiers : un centre de simulation unique en France

Un reportage de Marie-Noelle Missud, Laurent Gautier et Maud Coudrin  -   - 





  • Gros plan sur ces dentistes qui aident la police

    Pour identifier une personne décédée, les dents sont le moyen le plus rapide et le moins coûteux. Les odontologistes  - chirurgiens-dentistes experts dans la reconnaissance de victimes - tiennent actuellement leur 26ème congrès à Strasbourg. Pour l'occasion, gros plan sur ces missions méconnues.

    Publié aujourd'hui à 12h39
  • Zoothérapie : quand les animaux nous font du bien

    Soigner les humains grâce aux animaux. La méthode est courante dans certains pays, elle se développe petit à petit en France. En Dordogne, un EHPAD fait appel à un golden retriever. Les résidents en tirent un gros bénéfice de bien-être.

    Mis à jour aujourd'hui à 12h23
  • Les victimes de la Dépakine lancent une action de groupe contre Sanofi

    L'APESAC, l'association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrôme de l'anti-convulsivant, va lancer une action collective pour les parents touchés par le scandale sanitaire de la Dépakine. 

    Mis à jour aujourd'hui à 11h33
les + lus
les + partagés