SONDAGE : 84% des Marseillais ne veulent plus qu'on associe leur ville à la violence

Selon notre sondage France 3-Public Sénat-La Provence, 84 % des Marseillais aimeraient que l'on arrête d'associer leur ville à la violence. 72% voudraient que l'on ne parle plus de saleté quand on évoque la cité phocéenne. Pour 66% des habitants, leur maire doit s'occuper d'abord de leur sécurité.

Par Karine Bellifa

Les Marseillais aiment leur ville et aimeraient se débarrasser de certains qualificatifs qui lui collent souvent à la peau : violence, saleté, pauvreté, clientèlisme. Notre sondage France 3-Public Sénat-La Provence montre que c'est l'association à la violence qui gêne le plus les habitants de la cité phocéenne.

 / Opinion Way
/ Opinion Way
La sécurité doit être la priorité du futur maire de Marseille selon 66% des sondés, vient ensuite la création d'emplois pour 36% d'entre eux. Les sympathisants de gauche estiment que la sécurité est aussi importante que l'emploi.

Sondage réalisé du 5 au 9 septembre sur un échantillon de 844 personnes, représentatif de la population de la ville de Marseille, âgée de 18 ans et plus.

A lire aussi

Vos commentaires

Sur le même sujet

Des caméras pour la police

Actualités locales

Les + Lus