Plainte contre Guy Tessier pour ses propos sur "l'africanisation de Marseille"

Le président de la communauté urbaine de Marseille est visé par une plainte pour "diffamation publique à caractère racial". L'UMP Guy Tessier avait expliqué que les habitants de Marseille étaient en train de "s'africaniser" en évoquant la saleté de la ville, le 17 avril dernier.

Guy Tessier(ici au centre) sur son siège de président de MPM, le 25 avril dernier.
Guy Tessier(ici au centre) sur son siège de président de MPM, le 25 avril dernier. © PHOTOPQR/LA PROVENCE
Un collectif d'une dizaine d'associations et d'organisations politiques et syndicales attaque en justice le nouveau président de la communauté urbaine Marseille Provence métropole (MPM). La plainte va être déposée pour « diffamation publique à caractère racial » à l'encontre de Guy Tessier. Le 17 avril dernier, le député UMP avait fait un discours devant les agents territoriaux chargés de l'enlèvement des ordures. Il avait lancé un appel au civisme des habitants de la métropole qui selon lui ne devaient pas "s'africaniser". Dans son discours il estime que :

certains compatriotes devraient changer leurs gestes, ne plus jeter les déchets par terre, il faut  trouver des moyens pour éviter que certains comportements ne s'africanisent".







durée de la vidéo: 01 min 52
Reportage de Jean-Louis Boudart et de Francis di Cesare
Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) des Bouches-du-Rhône, le collectif pour la mémoire de l'esclavage, la Confédération générale du travail (CGT), la Fédération syndicale unitaire (FSU) et le Parti communiste français (PCF) ont lancé la procédure judiciaire contre l'élu. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter