Mode : de la Haute Couture en Provence

La haute couture peut elle exister en dehors de Paris ? Certains en sont persuadés, un couple vient d'installer leur maison à Salon. Défilé et show room en présence de fins connaisseurs.

© Frédéric Renard / France 3 Provence Alpes

Un label réservé à Paris ?

La haute couture peut elle exister en dehors de Paris ?
La griffe "haute couture", est une appellation juridiquement protégée et définie par un décret Mendès-France-Lacoste de 1945. Chaque année, le ministère de l'industrie publie la listes des marques qui ont droit de s'en prévaloir. 

Pour faire partie de ce club très fermé des créateurs de vêtements de luxe il faut répondre à des critères stricts : travail réalisé à la main dans un atelier de la maison, posséder deux ateliers avec un nombre d'employés, revendiquer l'unicité des pièces sur-mesure, et réaliser deux défilés dans le calendrier de la haute couture chaque année, définit par la très puissante fédération de la haute couture

La province s'affiche

N'en déplaise aux parisiens, Nathanaël et Clémentine Capelier, couturiers modélistes qui ont fait leurs armes à la capitale, viennent d'installer leur maison de couture dans le sud. Leur showroom est à Salon-de-Provence, leur atelier à Nimes. Les happy fews étaient au rendez-vous lors de leur défilé début février. 

Le dossier de Valérie Smadja, Frédéric Renard et Emmanuel Zini.
En interviewes, Pénélope Meredith, personal shopper et styliste à Londres, Nathanaël et Clémentine Capelier, couturiers modélistes.
durée de la vidéo: 03 min 41
Dossier haute couture

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vos rendez-vous mode
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter